Olivier Dion, 5 questions et un portrait chinois !

Nous avions eu le plaisir de vous faire découvrir en avant-première le single d’Olivier Dion l’année dernière…Et aujourd’hui c’est avec une interview décalée que l’équipe d’aficia vous fait découvrir l’artiste venu du Québec !

Le succès français d’Olivier Dion semble se confirmer, en effet, son titre « Si j’étais son soleil » viens de franchir le cap du million de vues sur Youtube. Une occasion parfaite pour nous de partir à sa rencontre et d’en savoir plus sur lui : ses projets pour la France mais aussi de l’autre côté de l’océan.

Oliver Dion en 5 questions !

Olivier, les Français ne te connaissent pas encore beaucoup, présente toi en quelques mots à nos lecteurs…

Je suis un auteur-compositeur-interprète originaire du Québec. J’ai fait mes débuts là-bas grâce à la Star Académie et depuis j’ai lancé mon premier album, incarné un rôle-titre dans une comédie musicale (Hairspray) et animé une émission de chant et de danse sur un canal jeunesse. J’ai également eu la chance de faire de multiples autres projets Je suis un gars qui aime mordre dans la vie et relever les défis qui s’offrent à moi!

« L’accueil que me fait le public français vaut de l’or pour moi. »

Tu proposes actuellement ton premier single pour la France. « Si j’étais son soleil » reçoit un bel accueil du public, mais aussi des radios. Tu attendais un si bel accueil ?

Je ne m’attendais à rien, mais j’espérais. Dans ce genre de trucs, vaut mieux ne pas avoir trop d’attente et rester bien terre à terre. L’accueil que me fait actuellement le public français vaut de l’or pour moi. Maintenant, il faut continuer de travailler et arriver avec d’autres titres! 🙂

Un premier single, prometteur et qui vient de passer le cap du million de vues… Mais nous aimerions savoir si un album est dans les projets pour la France.

Oui, j’y travaille actuellement! Nous n’avons pas de date de sortie, mais il est en chemin!

Tu es de retour dans ton pays après un passage en France. Comment as-tu vécu le voyage et comment occupes-tu tes journées maintenant que tu es de retour au Québec ?

J’ai beaucoup d’occupation ici au Québec. Je suis présentement en tournée partout dans la province et je travaille sur différents projets, comme des télés par exemple.

Il faut s’attendre à quoi dans ton actualité dans l’année ? Tu nous réserves des surprises… ?

Pleins de surprises je l’espère!! Et comme toute bonne surprise, je ne vous dévoile rien! 🙂

Un véritable rayon de soleil !

Olivier Dion, le beau gosse qui arrive doucement se faire une place dans l’hexagone, semble réellement être à l’image même de son premier single : un véritable rayon de soleil. Sincère, généreux et passionné, trois mots qui peuvent le décrire très simplement.

Pour sa musique c’est un univers qui flirt avec intelligence sur les codes de l’électro, de la pop, Olivier nous avouant avoir des influences des plus hétéroclites : de P!nk à Bruno Mars en passant par Ed Sheeran.

Si Olivier Dion travail actuellement sur son premier album pour la France, vous pouvez toujours vous régaler avec l’écoute du premier single « Si j’étais son soleil », un titre écrit par Doriand, l’un des auteurs les plus demandés actuellement et ayant déjà travaillé avec Mika, Camélia Jordana, Julien Doré…

Mais même si Olivier Dion reste bien mystérieux sur ses projets pour l’hexagone nous avons voulu en savoir plus sur sa personnalité ! C’est avec une suite de questions, parfois sans queue ni tête, que nous avons voulu dresser son portrait chinois. Et c’est avec une simplicité à son image qu’Olivier à joué le jeu de nos questions loufoques…

Le portrait chinois d’Olivier Dion

Si tu étais une chanson ? Je serais une chanson de Damien Rice. Douce, bien senti et intense!

Si tu étais un endroit ? Je serais le Vieux-Québec. J’aime son côté chaleureux.

« Si je devais faire un duo ? Avec Taylor Swift ! »

Si tu devais faire un duo ? Avec Taylor Swift !

La salle de concert de tes rêves ? Le Centre Bell à Montréal!

Ton plat préféré ? Je suis très carnivore… J’aime la viande bien apprêtée.

Le plus beau moment de ta vie ? La signature de mon contrat de disque avec la France:)

Le plus beau moment de ta carrière musicale ? Ma première Montréalaise.

La, ou les, personne avec qui tu rêverait de travailler ? Max Martin, Bruno Mars, Ed Sheeran…

Si tu étais un mot d’amour ? Je serai simple, mais vrai.

Si tu étais une insulte ? Je n’en serais rien.

Si tu étais un album de musique ? Le dernier album de James Bay.

Si tu étais en film ? Les Intouchables.

Si tu étais un animal ? Un lion.

Tu rencontres des Martiens… Comment tu décris ta musique ? Bonne question!!! Boom boom boom? Mdr…

Tu rencontres des Vénusiennes… Comment tu te décris en trois mots ? Fonceur, Simple et Vrai !

C’est la fin de notre interview, mais la tradition chez #Aficia est de toujours laisser le mot de la fin à l’artiste. Tu as donc carte blanche pour t’adresser à nos lecteurs, ton public, tes fans…

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article, vous me connaissez déjà un peu mieux! J’espère que nous aurons la chance un jour de nous rencontrer bientôt… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer