Sofi Tukker - © Jasmine Safaeian
Sofi Tukker - © Jasmine Safaeian

Sofi Tukker en interview : “La France est l’un de nos endroits préférés au monde”

Nous avons eu le plaisir de poser nos questions au duo américain Sofi Tukker lors de sa tournée européenne. Des confidences à découvrir sur aficia !

Le duo Sofi Tukker a déjà largement fait ses preuves et inonde les pistes de danse du monde entier. Plusieurs de ses musiques ont été utilisées pour des publicités, notamment pour les produits Apple. Déjà auteurs d’un album studio et de plusieurs EP, les deux artistes aiment aussi s’exprimer sur scène comme lors de leur passage à l’Elysée Montmartre (Paris) le 28 novembre dernier.

L’occasion pour aficia de poser quelques questions à Sofi Tukker sur la diffusion de sa musique, son travail avec les marques et son amour pour la France… Confidences !

Sofi Tukker : l’interview…

En écoutant votre musique, nous pouvons sentir qu’elle est remplie de bonnes vibrations et de positivité. Quel est le processus derrière la création de cette musique ?

Sofi Tukker - DR

D’abord et avant tout, il est certain que nous essayons de vivre avec de bonnes vibrations et de la positivité, pas seulement dans notre musique mais aussi dans la façon dont nous interagissons avec le monde. Nous nous tenons mutuellement à un niveau de positivité assez élevé. En studio, nous nous tenons également à un niveau élevé. Nous devons tous les deux aimer chaque note d’une chanson. Nous ne faisons pas de “compromis” donc si l’autre personne n’aime pas un élément, alors nous travaillons dessus ou le modifions jusqu’à ce que ce soit le cas.

Votre dernier EP s’appelle Dancing on the People, quelle est la signification de ce titre pour vous ?

C’est une strophe de notre chanson “Purple Hat” qui parle des soirées que nous organisons. Nous les appelons des fêtes ‘Animal Talk‘, nous décorons les boîtes de nuit comme une jungle, puis distribuons des masques d’animaux composés de néons. Les gens viennent habillés comme des animaux et ils sont fous. Surtout quand tant de boîtes de nuit ont un bon service pour les bouteilles et qu’il s’agit d’être pittoresques. Nous voulons que nos nuits soient consacrées à se perdre dans la musique, à se faire de nouveaux amis et à s’éclater. Le bordel devient fou. Les gens dansent littéralement sur les gens.

Découvrez le clip de “Purple Hat” de Sofi Tukker :

Travaillez-vous sur un second album ou est-ce trop tôt pour en parler ?

Oh oui et nous sommes même en train de le terminer ! Nous avons hâte.

Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez entendu votre musique pour la première fois dans la publicité de l’Iphone X ?

Nos concerts créent une communauté super ouverte, folle, positive et accueillante.

Sofi Tukker

C’était fou ! La marque Apple est assez secrète donc nous ne savions pas que la chanson serait dans la publicité de l’Iphone X jusqu’à ce qu’elle soit sortie et que tout le monde l’ait entendue. Nous savions qu’elle allait être utilisée pour quelque chose mais nous ne savions pas qu’ils utiliseraient la chanson pour faire chanter les emojis et qu’elle serait diffusée à la télévision partout dans le monde. Ce fut un choc très heureux.

L’intérêt de marques comme Apple et EA Sports pour votre musique vous étonne-t-il encore aujourd’hui ?

Oui ! Ce n’est certainement pas quelque chose que nous tenons pour acquis et nous sommes reconnaissants chaque fois que nous avons l’occasion de travailler avec elles.

Vous êtes déjà venus plusieurs fois en France, qu’aimez-vous faire quand vous venez chez nous ?

Sofi Tukker - DR

La France est l’un de nos endroits préférés au monde. Nous avons passé chaque été ensemble dans le sud de la France depuis que nous avons commencé le groupe. C’est toujours un temps fort de notre année.

Y-a-t-il un artiste français avec lequel vous souhaiteriez collaborer un jour ?

Et bien, Stromae est Belge mais il chante en français. Nous sommes obnubilés par lui.

Votre musique est écoutée depuis longtemps par le public américain et de nombreux pays d’Europe. Le public français semble enfin ouvrir ses oreilles à votre musique. À votre avis, pourquoi cela a-t-il pris autant de temps ?

Nous n’en avons aucune idée ! La façon dont notre musique résonne ou non dans différents pays est vraiment aléatoire. Nous n’avions aucun moyen de prédire que cela commencerait vraiment en Italie, en Turquie et au Mexique… Certaines chansons fonctionnent très bien dans certains pays, moins dans d’autres, et c’est presque impossible à prévoir. Cela dit, partout dans le monde où nous jouons, les gens qui se présentent aux concerts créent une communauté super ouverte, folle, positive et accueillante. Nous sommes vraiment reconnaissants que ce soit le dénominateur commun des personnes qui écoutent notre musique.

Selon vous, pourquoi le public italien serait-il plus attiré par votre musique que le public français ?

Honnêtement, nous n’en avons aucune idée ! C’est la réalité ? Parfois, ça dépend juste du fait qu’une station de radio va nous donner notre chance. À d’autres moments, la diffusion d’une publicité avec notre musique va nous aider à rencontrer une audience.

Enfin pour clôturer cette interview, pouvons-nous espérer voir Sofi Tukker lors d’un festival en France l’été prochain ?

Nous l’espérons vraiment !

SOFI TUKKER

SA PLAYLIST EXCLUSIVE POUR AFICIA