Stéphane - © Frédéric Monceau
Stéphane - © Frédéric Monceau

Stephane en interview : “Ce prénom fait de moi un contraste, j’ai ce côté féminin et masculin en moi”

Exclusivité aficia

Alors qu’elle vient de dévoiler son nouveau single “L’île inconnue”, aficia est parti à la rencontre de Stéphane pour en savoir plus sur elle, sa musique, ses projets… Confessions !

Auteure, compositrice interprète, Stéphane est tout ça à la fois. Mais pas seulement ! À seulement 24 ans, elle se lance dans le grand bain. Elle sort un premier single “Douleur je fuis”, plutôt bien soutenue en radios.

Alors plutôt de grands discours, nous vous proposons de la découvrir un peu plus à travers une interview où elle évoquera son nom de scène, l’histoire de son nouveau single, ses collaborateurs que vous connaissez sans doute, mais aussi sur ce quoi elle travaille depuis quelques années maintenant…

Stéphane : l’interview

1 Le fait d’être une femme et d’appeler son projet Stéphane, c’est une façon d’assumer qui tu es ?  

Oui en effet, ce n’est pas seulement mon projet qui s’appelle Stéphane, c’est également mon prénom. Je voulais que ce projet et mon univers musical me ressemblent le plus, c’est pour cela que j’ai choisi mon nom d’artiste comme mon prénom : Stéphane.

Pour être fidèle à moi-même le plus possible. Mais bien sûr, ce prénom fait de moi un contraste : j’ai ce côté féminin et masculin en moi, il me caractérise depuis toujours.

2 De quelle façon es-tu investi dans ta musique ? 

Je suis auteure, compositrice et interprète. Généralement j’aime commencer une chanson en écrivant les paroles tout en les liant à une mélodie que j’ai en tête. Je pose ensuite cela sur une série d’accords.

La plupart du temps j’aime commencer une chanson et finir peu de temps après l’avoir commencée. Si j’ai commencé un texte et que je ne le termine pas dans la journée ou la semaine, c’est certainement un texte que je ne finirai pas. Il arrive aussi que j’écrive avec quelqu’un d’autre, je trouve ça toujours très enrichissant !

J’essaie toujours de créer une chanson qui pourrait toucher le plus de personnes. Cela me semble important que le partage soit assez large. J’aime me dire que ma musique peut aider un grand nombre de personnes.

3 Que disent tes proches de toi, de façon générale ?

Je crois que mes proches sont fiers de moi. Je reçois un énorme soutien de leur part.

Je suis extrêmement bien entourée, ce qui me donne beaucoup de force dans mon projet.

4 Tu es sur le point de publier ton premier EP. De quelle façon as-tu fait ces rencontres pour arriver là où tu en es aujourd’hui ? 

L’histoire s’est faite de manière très naturelle. J’étais dans une école qui m’a permis d’enregistrer un EP. J’ai pu le présenter à mon producteur actuel, qui m’a ensuite présenté à mon manager et qui par la suite m’a présenté toute l’équipe avec qui je travaille aujourd’hui.

5 Qu’est-ce que tu nous prépares sur cet EP ? 

Je n’ai pas encore de date précise pour la sortie de l’EP mais cela s’annonce pour très bientôt. J’ai sorti un extrait de cet EP il y a maintenant quelques semaines. Le titre s’appelle “L’île inconnue”. C’est une chanson qui parle du club des 27 (groupe d’artistes disparus à l’âge de 27 ans et qui ont marqué l’histoire de la musique ).

Beaucoup de ces artistes font partie de mes influences, notamment Amy Winehouse. J’avais envie et besoin de les imaginer encore vivants quelque part, dans une sorte de coin de paradis et de leur rendre hommage.