Claude - Addition © Robin Knsuden
© Robin Knsuden

Claude : déjà remarqué par Zaho de Sagazan et Eddy de Pretto

Vous avez peut-être vu passer Claude, sur votre petit écran la semaine dernière dans ‘Quotidien’. Retour sur l’actualité de ce talent prometteur !

La musique de Claude se caractérise par un mélange audacieux de genres, mêlant pop, électro et influences urbaines. Ses textes, à la fois introspectifs et engagés, abordent des thématiques actuelles avec une sensibilité rare ! Il l’a encore prouvé avec une performance hypnotisante lors de son passage dans l’émission ‘Quotidien’ présentée par Yann Barthès. En interprétant “Addition”, l’artiste a livré une prestation intense et charismatique qui a marqué les esprits ! 

3 raisons pour pencher sur Claude !

1. Une voix puissante et expressive

Dès les premières notes, sa voix vous happe et vous transporte. Sa tessiture large et vibrante lui permet d’exprimer avec justesse et émotion toute la richesse de ses compositions.

2. Un artiste soutenu par des figures majeures de la scène française

Le talent de Claude n’a pas échappé à des artistes confirmés comme Zaho de Sagazan et Eddy de Pretto, qui n’ont pas manqué de lui apporter leur soutien. Leur reconnaissance est un précieux encouragement pour ce jeune artiste en pleine ascension. Avec son style unique et son univers personnel, Claude est un artiste à suivre de près.

3. Un double single !

En prime, l’artiste a dévoilé récemment un double single baptisé Addition/Soustraction, qu’il a sorti le mois dernier. Dans son dernier single “Addition”, Claude explore les contradictions des sentiments amoureux, se livrant avec transparence sur son anxiété sentimentale. La montée en puissance rythmique conduit à une mélodie pop entraînante, incitant à réfléchir sur notre conception de l’amour. Le refrain, à la fois mélancolique et dansant, offre un moment d’évasion de la crainte amoureuse. Avec “Soustraction”, Claude s’immerge dans un style acide house dansant, illustrant la réalité amère de la fin d’une relation. Cette fois-ci, l’invitation à danser exprime la désillusion plutôt que la peur, où il n’est plus question de l’addition mais de la soustraction dans l’équation amoureuse.

Découvrez son double single : 

Découvrez également le live de Claude dans ‘Quotidien’ :

https://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/le-live-de-claude-avec-addition-73385123.html