Les albums de la semaine avec Kasabian, Vitaa, Alma…

Comme chaque semaine, aficia vous propose de faire le tour des sorties d’albums…

Difficile de faire un choix parmi les nombreux albums qui sortent chaque semaine ? Pas de souci, aficia vous propose d’en découvrir une sélection après passage au crash test auditif habituel.

Cette semaine nous avons souhaité vous parler du premier album d’Alma qui représentera la France à l’Eurovision, du nouvel opus du rappeur marseillais SCH, du cinquième essai de la belle Vitaa, et de bien d’autres… À vous maintenant de faire votre choix.

SCH /// Deo Favente

Deo Favente signifie « Avec la faveur de Dieu ». SCH puise-t-il son inspiration auprès de forces supérieures ? Une chose est sûre, le jeune homme ne vous laissera pas indifférent avec son style toujours aussi particulier et ce nouvel effort sorti moins d’un an après le premier. Un flow imparable, une voix singulière, un style unique et une complexité dans la personnalité comme dans les textes : SCH nous impressionne toujours autant sur ses 16 nouveaux morceaux à la fois sombres, remplis de poésie et de mélancolie. Un album qui doit faire face à des attaques, non négligeables, pour plagiat, ces derniers jours… Dommage !

Verdict...

Satisfaction d'écoute... 50%

Diana Krall /// Turn up the Quiet

Une voix reconnaissable entre mille qui nous enchante depuis bientôt un quart de siècle, Diana Krall ne semble pas en avoir fini avec la musique malgré les années passées devant son piano. Sur Turn up the Quiet, elle revient aux classiques et reprend des standards du Great American Songbook, la musique populaire américaine des années 1920 aux années 1960. Elle retrouve les musiciens qu’elle connait et avec lesquels elle travaille depuis longtemps sur un album produit par le grand Tommy Lipuma, décédé il y a peu. La chanteuse et musicienne canadienne nous charme et nous envoûte avec sa voix et son élégance qui ne vieillissent pas.

Verdict...

Satisfaction d'écoute... 80%

Kasabian /// For Crying Out Loud

BOUM ! Après trois ans d’absence, Kasabian fait son retour avec un album simple et efficace. Le groupe de Leicester n’a pas traîné pour écrire et composer les 12 chansons qui composent ce nouvel essai puisqu’il ne lui aura fallu que six semaines. Contrairement au titre (« Pleurer à Chaudes Larmes »), les morceaux nous donnent clairement envie de sautiller et de bouger tout en nous donnant une bonne dose d’énergie. Les garçons semblent avoir retrouver les sonorités et le style qui ont fait leur succès. Difficile de passer à côté de ce retour qui fait du bien à nos oreilles et qui nous met de bonne humeur !

Verdict...

Satisfaction d'écoute... 70%

Vitaa /// J4M

Stromae, Jul, Claudio Capéo, John Mamann… Des artistes qui viennent d’univers totalement différents et que l’on retrouve sur le nouvel album de Vitaa, J4M. De son propre aveux, « c’est l’album le plus riche et le plus profond musicalement » qu’elle propose à son public depuis le début de sa carrière. Sur celui-là, on sent que la chanteuse est plus apaisée. Une sensation probablement due à ses deux maternités qui l’ont fait passer de la jeune fille fragile qui doute à la femme épanouie qui n’a pas peur d’exprimer ce qu’elle ressent. J4M, l’album de la maturité ? Il semblerait bien…

Verdict...

Satisfaction d'écoute... 70%

Blondie /// Pollinator

Blondie, c’est l’histoire d’un groupe né à la fin des années 70 et qui n’a eu de cesse d’évoluer avec son temps sans jamais vraiment choisir un style en particulier. Après plus de 40 ans de carrière et plus de 40 millions d’albums vendus, le groupe de Chris Stein et Debbie Harry opère un réel retour aux sources avec Pollinator. Pour ce nouvel essai, Blondie n’a pas hésité à faire appel à de jeunes artistes, eux-mêmes inspirés par sa musique, à l’image de Sia,  Nick Valensi, le guitariste de The Strokes et Charlie XCX. Le résultat donne une musique détonante et un album sur lequel on sent que le groupe s’est amusé malgré les années qui ont passé.

Verdict...

Satisfaction d'écoute... 80%

Alma /// Ma peau aime

Avant son passage au Concours de l’Eurovision pour défendre la France avec le titre « Requiem », Alma dévoile un premier album entre ombre et lumière. Avec des textes souvent doux-amers et abordant des thèmes parfois compliqués, la jeune chanteuse nous charme et nous prouve que le titre qu’elle chantera à Kiev fait partie d’un tout qui devient addictif au fur et à mesure des écoutes. La simplicité fait aussi parfois bien les choses et Alma n’a pas besoin de plus pour s’épanouir sur un premier essai réussi et qui devrait tourner tout l’été.

Verdict...

Satisfaction d'écoute... 70%
En voir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *