Clip « La rose et l’armure » : Antoine Elie nous parle d’amour

Pour marquer la venue de son premier album, Antoine Elie nous offre la mise en images de « La rose et l’armure ». À voir avec aficia.

Ce vendredi 15 février est un jour important pour Antoine Elie puisque c’est le jour de la sortie de son premier LP : Roi du silence. Une nouvelle aventure qui fait suite à la sortie en janvier 2018 d’un premier EP éponyme.

À travers ses productions, de sa voix éraillée et puissante, Antoine Elie nous confie ses états d’âme, ses failles, ses souffrances, ses blessures, mais regarde aussi en face la société, l’amour, la vie où la mort. Une introspection lucide, parfois sombre et brutale, qu’il nous livre à travers des mots précis, impressionnants, poétiques.

L’amour face à la vie

En fin d’année dernière, Antoine Elie nous livrait un aperçu de cet opus avec le titre « La rose et l’armure ». Un titre mélodique où la voix se fait aussi précise et délicate que la ligne musicale sur fond de guitares et percussions.

« La rose et l’armure » s’impose comme une ode à l’amour, celui que l’on croise, que l’on désire, que l’on veut. Celui qui vous libère, vous emplit, vous fait croire à nouveau que l’on peut avancer. Celui que l’on ne pensait pas trouver, ne pas mériter et qui vous rencontre et vous enlace. Celui pour lequel on veut vivre et pour lequel on pourrait mourir. Un amour magnifique, mais qui peut aussi parfois vous emmener là où il ne faudrait pas. Car si l’amour vous transcende, la vraie nature n’est jamais très loin et reprend parfois le dessus sur les sentiments, cela se paye.  

C’est ce que nous retranscrit Antoine Elie à travers la mise en images de « La rose et l’armure ». Un clip où l’on voit un jeune homme sortir de prison et retrouver celle qu’il aime. Nos deux tourtereaux veulent alors profiter pleinement de la vie sans se soucier du reste, de leurs actes. Mais malgré l’amour, les actes ont des conséquences et ceux-ci peuvent parfois se retourner contre vous. Une histoire touchante, magnifique, mais aussi cruelle comme peut l’être la vie : « la vie est sourde quand elle ne doit pas nous blesser ».

« La rose et l’armure » se pose comme la préface d’une œuvre poétique, sincère et touchante. On ne peut que vous conseiller de découvrir ce premier album.

Découvrez « La rose et l’armure », le nouveau clip d’Antoine Elie :

Bouton retour en haut de la page
Fermer