« Hope is a Dangerous Thing for a Woman Like Me To Have – But I Have It » : Lana Del Rey affronte ses démons

Avant la parution de son sixième disque studio, Lana Del Rey se révèle bouleversante sur la ballade « Hope is a Dangerous Thing for a Woman Like Me To Have – But I Have It » à écouter sur aficia !

Demeurant mystérieuse sur le successeur du très abouti Lust For Life, son dernier disque paru courant 2017, Lana Del Rey dissimule pourtant de nombreux indices sur ses réseaux sociaux tout en faisant également l’objet de nombreuses rumeurs. Et c’est en croisant l’ensemble des informations que l’on peut espérer une sortie dans les bacs en mars de son nouvel effort baptisé Norman Fucking Rockwell.

Mais pour l’heure, la diva américaine poursuit les présentations de son projet musical en dévoilant un tout nouveau single qui donne ainsi suite à « Mariners Apartment Complex » et « Venice Bitch », les deux premiers extraits qui s’inscrivent aisément dans le sillage de ses habituelles productions teintées de mélancolie. Baptisé « Hope is a Dangerous Thing for a Woman Like Me To Have – But I Have It », le nouveau single de Lana Del Rey est disponible sur toutes les plateformes digitales depuis le 9 janvier.

Une artiste tourmentée

Avec ce troisième titre, Lana Del Rey réitère sa collaboration avec le producteur Jack Antonoff qui l’a accompagné tout au long du processus de création de Norman Fucking Rockwell. Il y a fort à parier que le résultat sera bluffant, à l’image de ce troisième extrait intense et délicieusement suranné. D’une grande sobriété, cette ballade mise sur une production minimaliste, faisant ainsi la part belle au timbre vocal unique de l’artiste largement mis en avant et sublimé de surcroît par un piano.

D’un point de vue du texte, l’icône américaine rend un vibrant hommage à la poétesse Sylvia Plath, l’une de ses grandes inspirations. En effet, Lana Del Rey a récemment finalisé l’écriture d’un recueil de poésie dont la parution reste à ce jour incertaine. Comme à l’accoutumée, la chanteuse se livre sans état d’âme sur ses sentiments, chantant ses peines, ses tourments et ses démons. « Ne me demande pas si je suis heureuse, tu sais que je ne le suis pas / Mais au mieux, je peux te dire que je ne suis pas triste » scande-elle en gardant une once d’espoir d’un jour goûter au bonheur et à l’apaisement. Bouleversant.

Écoutez « Hope is a Dangerous Thing for a Woman Like Me To Have – But I Have It », le nouveau single de Lana Del Rey :

Afficher plus

Laisser un commentaire

Log In

Forgot password?

Don't have an account? Register

Forgot password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Log in

Privacy Policy

Fermer
Fermer