À découvrir !

Suzane présente sa copine « La flemme » sur une mélodie électro-pop contagieuse !

Nous avions craqué pour « L’insatisfait ». aficia tombe raide dingue du nouveau clip « La flemme » de Suzane. Découvrez-le sur aficia !

Parfois, le destin fait bien les choses et fait éclore des talents venus de nulle part. C’est le cas de Suzane, qui, étant serveuse, a fini par tout plaquer pour faire ce dont elle a toujours rêvé : devenir chanteuse. Elle quitte Avignon pour Paris et signe avec le label 3ème Bureau (OrelSan, LAMOMALI). Dès lors, une carrière est lancée. Cette « conteuse d’histoires vraies sur fond d’électro » déploie une musique dans l’air du temps et peint à travers ses textes les contours d’une femme d’aujourd’hui qui vit avec ses doutes, les nouvelles technologies et ses addictions. Le tout est orchestré par des textes percutants et de chorégraphies toutes aussi loufoques que déstructurées.

La flemme, une maladie de paresseux

Après avoir longuement décrit « L’insatisfait », Suzane passe la deuxième en présentant une personne complètement paresseuse à travers « La flemme », deuxième extrait d’un album à paraître bientôt, devant probablement s’inscrire dans cette couleur. Ici, elle décrit « une fille à problème » et une personne qui « ne fait rien de ses journées ». Elle accuse cette flemme d’être l’initiatrice d’une fainéantise absolue : « Elle prévient pas quand elle se ramène dans son survêt tout débrayé / C’est à cause d’elle si je me mate des séries toute la journée / Je comptais terminer ce dernier couplet, mais la flemme m’a dit ‘laisse tomber’ », chante-elle.

Comme pour son premier clip, où l’on retrouve la même équipe artistique, la jeune chanteuse met à profit ses quinze années de danse classique et joue en quelque sorte un pantin désorienté, sorti tout droit du jeu vidéo Tekken (jeu de combat japonais), dont Suzane était fan étant plus jeune. On en deviendrait presque accro !

Découvrez le nouveau clip  « La flemme » de Suzane :

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer

OUPS !

Vous utilisez un 'AdBlocker'. Pour soutenir un média libre, indépendant et TOTALEMENT GRATUIT, merci de le désactiver :)