Clip « Here I Am » : Tom Odell embauche Kevin Spacey pour réécrire l’histoire

Tom Odell lève le voile sur le nouvel extrait de son disque Wrong Crowd. Et c’est « Here I Am » qui prend la relève. Découvrez son clip avec aficia !

Après les films « Elvis et Nixon » et « Ma vie de chat », et alors qu’il est la star d’une campagne du constructeur Renault pour son nouvel Espace, Kevin Spacey nous prend une fois encore par surprise en apparaissant dans le clip « Here I Am » de Tom Odell. L’acteur américain plusieurs fois oscarisé est même le personnage principal de cette vidéo réalisée sous la houlette de George Belfield (Paloma Faith, Arthur Beatrice), lequel avait déjà collaboré avec Tom Odell sur quatre clips ayant illustré d’autres titres de son dernier disque Wrong Crowd sorti le 10 juin. Le chanteur anglais en avait effectivement déjà extrait plusieurs pistes, mais seule « Magnetised » avait été envoyée aux radios françaises jusqu’à présent. « Here I Am » prend donc le relais chez nous, alors que des remixes de la chanson « Concrete » viennent parallèlement d’être dévoilés.

Concert unique à Paris le 30 novembre

Avec son nouveau single « Here I Am », Tom Odell évoque encore une fois l’idée de rupture et met en lumière les sentiments d’abandon qui peuvent en résulter. « Je cours jusqu’au septième étage / Je frappe à la onzième porte / Je suis malade d’essayer / Bébé, ne pouvais-tu pas m’aimer un peu plus ? » chante-t-il de tout son cœur sur un refrain accrocheur. Il n’apparaît pas dans le clip qui l’illustre, préférant donc céder sa place à Kevin Spacey qui rejoue plusieurs fois la même scène, cherchant inlassablement à franchir une porte qui se referme chaque fois devant lui. Comme si l’histoire se répétait et qu’il n’y avait aucune fin possible, aucune alternative…

Découvrez le nouveau clip « Here I Am » de Tom Odell :

Produit par Jim Abbiss (Arctic Monkeys, Adele…) et Rick Nowels (Sia, Madonna, Lana Del Rey…), l’album Wrong Crowd marque un tournant dans la carrière de Tom Odell, trois ans après la sortie d’un premier effort qui avait notamment donné naissance au tube « Another Love ». Plus pop, avec des cordes très présentes, les nouvelles chansons de l’artiste symbolisent le passage de l’enfance à l’âge adulte à travers une fiction dramatique dont il est le narrateur. « L’album suit le récit d’un homme retenu en otage par son enfance – un désir d’innocence dans le terrible monde dans lequel il vit. C’est une fiction mais les émotions et sentiments sont clairement ceux que j’ai ressentis – même si ces histoires sont élaborées et exagérées. Je souhaitais créer un monde avec un sens aigu de la réalité » avait-il suggéré à ce propos. Il nous en fera la démonstration le 30 novembre, lors d’un concert unique à l’Elysée Montmartre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer