Illustration - © Elviss Railijs Bitāns
Illustration - © Elviss Railijs Bitāns

L’industrie musicale boostée par le streaming en 2019

Le SNEP vient de présenter son analyse du marché de l’industrie musicale pour l’année 2019. Un marché en croissance. L’analyse avec aficia.

Chaque année le Syndicat National de l’Édition Phonographique (SNEP) présente son rapport concernant la santé de l’industrie musicale. La bonne nouvelle pour l’année 2019 est que le bilan est en progression après des années de crises.

Le premier chiffre à retenir sera celui de 772,5 millions d’euros. C’est le chiffre d’affaire global de l’industrie pour l’année soit une progression de 5,4% en un an. Le marché du numérique représente à lui seul 395 millions d’euros, en progression de 18,6%, tandis que les ventes physiques chutent de 10% à 230 millions d’euros.

SNEP - Marché Global - 2019

La croissance est donc au rendez-vous depuis 2016 alors que le marché de l’industrie musicale était en chute libre depuis 2002. Avec le résultat de cette année, on retrouve la même santé qu’en 2010.

Les ventes physiques

Si les ventes physiques chutent de 10%, elle représentent encore 37% des revenus. Dans le détail, la vente de CDs chute de 12,8%, celle des vinyles de 3% tandis que la vidéo musicale progresse de 16,5% et que les autres supports comme les DVD affichent une très grosse progression : 42,1%.

Le vinyle reste un produit de plus en plus recherché par les fans de musique. Sur l’année 2019, c’est 4,1 millions de galettes vendues et 188.000 platines vendues.

SNEP - Vinyles - 2019

La force du streaming !

Sans surprise c’est le streaming qui est le roi au domaine de la musique. Si en 2015 il représentait 18 milliards d’écoutes, il explose à 71 milliards de streams en 2019 pour représenter 93% du CA en numérique. La formule par abonnement grimpe de 18,5% et celle financée par la publicité de 43%.

SNEP - Ecoutes Streaming - 2019

Aujourd’hui 70% des français âgés de plus de 10 ans streament. Près d’un quart de la population française utilise le streaming audio pour avoir accès à un catalogue riche de plus de 50 millions de titres.

Si c’est 15 millions d’utilisateurs, il reste encore une très forte marge de progression dans le domaine, essentiellement pour l’abonnement payant qui représente à lui seul 78% des revenus liés au streaming. 40% des 7,2 millions d’abonnés payant ont moins de 25 ans alors qu’il ne représentent que 20% de la population française.

SNEP - Utilisateurs Streaming - 2019

Une industrie Bleu Blanc Rouge

2019 confirme largement la tendance : la France aime la France ! 19 des 20 meilleures ventes d’albums sont des productions françaises. Dans ce Top 20, seul Lady gaga avec l’album A star is Born représente l’industrie internationale. Nous avions déjà eu l’occasion de vous faire le détail de ce classement.

Au delà de ce Top 20, il faut noter que le Top 200 est occupé à 80% par des talents produits en France. De plus, les nouveaux talents restent très largement représentés : 46 artistes classent leurs premier albums dans le Top 200.

Le Top 10 des meilleures ventes d’album en 2019

AngèleBrolAngèle - Brol La Suite532.111
NekfeuLes étoiles vagabondes449.545
Johnny HallydayJohnny433.656
PNLDeux FrèresPNL - Deux Frères402.854
NinhoDestin379.843
SopranoPhoenix337.403
Lady GagaA Star is Born298.808
Vitaa & SlimaneVersuS273.207
LomepalJeannine263.459
Aya NakamuraNakamura247.093

Urbain !

La France est le territoire de la musique urbaine dans le sens large du mot. C’est 125 titres dans le Top 200 et 88 albums dans le Top 200. La musique urbaine représente 29% de la consommation d’album et 36% au niveau des titres.

SNEP - Musiques Urbaines - 2019

Par ailleurs, le SNEP tire un portrait en évolution de l’industrie musicale concernant la consommation de musique urbaine. En effet, le streaming étant actuellement largement occupé par une population jeune, ce style musicale reste prédominant. Mais l’engouement de plus en plus important du streaming auprès d’une population plus large fait bouger les curseurs et devrait, à l’avenir, afficher une meilleure diversité musicale.

La France s’exporte

SNEP - Export - 2019

Sur l’année 2019, c’est 55 artistes produits en France qui signent une disque d’Or, de Platine ou de Diamant à l’étranger. Ils n’étaient que 37 l’année dernière.

L’électro est en tête avec 40% des certifications contre 33% pour la musique urbaine.

D’Or et de Platine…

Sur l’année 2019, le SNEP aura décerné 152 certifications d’albums, 82% pour des artistes français. Dans le détail, c’est 71 albums d’Or, 49 de Platine, 12 Double Platines et 14 Triple Platine. Cocorico du côté des certifications de Diamant qui représentent 100% de productions françaises : 3 albums de Diamant, 1 Double Diamant et 2 Triple Diamant.

Ainsi, Angèle est disque de Diamant avec Brol, tout comme Nekfeu avec Cyborg et Soprano avec Phoenix. Kendji Girac est certifié Double Diamant pour Ensemble. Le chanteur est également Triple Diamant pour Kendji tout comme Johnny Hallyday pour Mon pays c’est l’amour.

Pour finir du côté des certifications, 20 artistes français ont vu leur premier album être certifié en 2019. Ainsi, Gringe, Hugo TSR, Jérémy Frerot, Josman, Mome, Rémy et Polo & Pan sont certifiés Album d’Or. 93 Empire, Clara Luciani, Eva, Heuss L’Enfoiré, Maes, Soolking, Timal et Zola sont certifiés Album de Platine. Jean-Baptiste Guegan, Marwa Loud, le Tandem Vitaa & Slimane sont Double Platine. Seul Trois Cafés Gourmand est certifié Triple Platine tandis qu’Angèle reste la reine avec sa certification de Diamant.

Directeur de la publication
Plus d'articles
Ninho - Zipette - Capture YouTube
Top YouTube : Ninho frappe fort avec “Zipette”