Vin’s : faut-il écouter son album ‘Sophia’ ?

Vin’s débarque aujourd’hui dans les bacs avec son album Sophia. Mais faut-il écouter cet opus ? Réponse avec aficia.

Vin’s a eu l’occasion de nous chatouiller les conduits auditifs avec son EP 23h59, de faire un carton avec “#METOO” puis de revenir dans notre radar musical avec “Vincent” et “Blessent”.

Tout cela devait forcément donner naissance à un album, un long format. C’est aujourd’hui fait avec la publication de Sophia qui se montre riche avec 17 pistes au compteur.

Vin’s c’est propre !

Audacieux, Vin’s débute son album par un titre de fin avec “Ça, c’est fait”. Et il donne avec cette première production le ton de son opus. Enfin… presque !

Oui, presque car Vin’s semble jouer de la dualité de son personnage, comme tiraillé par le bien et le mal. Il y a la forme d’égo trip et l’être qui se montre plus doux, comme apaisé. Un cheminement logique pour un artiste qui laisse voir ses côtés sombres mais aussi l’espoir qui se cache quelque part en lui.

Et dans l’ensemble Sophia est propre dans la construction et surtout dans la production. C’est clair, limpide et Vin’s ne se retrouve pas noyé dans une production qui se voudrait trop lourde et surtout trop prétentieuse.

Vif et précis

La coupe de cet opus de fait avec une petite capsule musicale sous forme d’interlude avant d’offrir “Faut pas t’en faire”. On s’offre alors un flow plus léger, une poésie constante qui vient s’écrire jusqu’à la conclusion avec “Sophia”.

L’album laisse transparaître une plume qui taille parfaitement les partitions de Vin’s. C’est précis, c’est des images et des figures de style au service d’une musicalité plaisante. Riche dans le fond comme dans la forme, vif et dans l’urgence de la vie au début, Vin’s se montre plus doux et honnête dans la seconde partie. De quoi confirmer que Vin’s est l’un des nouveaux noms de la scène urbaine française qu’il faut garder en mémoire : Sophia ne marque que le début de sa carrière !

Découvrez Sophia, le premier album de Vin’s :

Vin's Sophia

Verdict

Verdict

Avec cet album Vin’s prouve qu’il a du talent à revendre. C’est bon dans le fond comme dans la forme. C’est propre et précis. Les mots sont comme des flèches qui transpercent les sentiments, le flow est maîtrisé et toujours au service du propos.

En bref : Sophia est une très belle carte de visite pour Vin’s qui devrait peser de plus en plus lourd dans le monde de la musique urbaine française.



Bouton retour en haut de la page
Fermer