Eurovision 2018 : Cláudia Pascoal chante « O Jardim » pour le Portugal

Rendez-vous le 12 mai au soir pour vivre la finale de la 63ème édition du Concours Eurovision de la Chanson. Aujourd’hui, aficia vous propose de découvrir Cláudia Pascoal qui représente le Portugal.

Chaque jour, aficia vous fait découvrir l’un des candidats en lice pour la 63ème édition du Concours Eurovision de la Chanson qui aura lieu cette année à Lisbonne, au Portugal, suite à la victoire de Salvador Sobral en 2017 avec le titre « Amar pelos dois ».

43 participants pour célébrer la diversité et qui vont s’affronter lors des demi-finales les 8 et 10 mai, et une partie d’entre eux surtout lors de la grande finale qui se déroulera en direct de l’Altice Arena le samedi 12 mai. Cette année, après Alma et son « Requiem », la France se fera représenter par le duo Madame Monsieur et le titre « Mercy ».

Le Portugal

Le Portugal est présent au Concours Eurovision de la Chanson depuis 1964 et n’aura manqué que cinq éditions de ce rendez-vous (1970, 2000, 2002, 2013 et 2016). En 1970, tout comme la Finlande, le pays refusa d’y participer, mécontent des résultats de l’année précédente et du système de vote. Avant 2017, le Portugal était le plus ancien pays présent à l’Eurovision à n’avoir jamais remporté le Concours, sa meilleure place étant alors celle obtenue en 1996 avec Lúcia Moniz, qui termina sixième.

Hormis deux zéro pointés en 1964 et 1997, le Portugal fut le premier pays représenté par un chanteur noir, en 1967. C’était Eduardo Nascimento, d’origine angolaise, avec le titre « O vento mudou ». La Révolution des Œillets marqua également l’Eurovision. En effet, en 1974 le titre « E depois do adeus » fut employé comme signal de départ du coup militaire qui renversa la dictature en place et, en 1975, « Madrugada » était choisi pour rendre en quelque sorte hommage à cette révolution.

En 2017, le Portugal remporte le Concours Eurovision de la Chanson avec Salvador Sobral et le titre « Amar pelos dois » qui engendre pas moins de 758 points, un records pour une chanson gagnante et une grande première pour le Portugal. De ce fait, le Portugal devient le pays ayant le plus grand écart entre sa première participation en 1964 et sa première victoire… Notons toutefois la petite polémique engendrée par Salvador Sobral qui lors de son discours de remerciements a fait trembler les délégations. En effet, celui-ci a indiqué que « Nous vivons dans un monde de musique jetable, fast-food, sans aucun contenu. Je pense que ma victoire peut être celle des gens qui font de la musique ayant un sens ». De quoi faire grincer les dents, surtout avec sa conclusion : « La musique, ce n’est pas des feux d’artifice, c’est des émotions. Alors essayons de changer ça et ramenons la musique au centre ».

Eurovision 2018 : Cláudia Pascoal chante « O Jardim » pour le PortugalCláudia Pascoal

Cláudia Pascoal doit tenter de faire aussi bien que Salvador Sobral ! Du haut de ses 23 ans, elle est connue pour avoir participé aux versions portugaises de ‘Nouvelle Star’ (2015) et ‘The Voice’ (2017). Cette jeune artiste a commencé à jouer de la guitare à 15 ans avant de commencer sa carrière comme artiste de rue.

Elle fait également partie du groupe Morhua, mais c’est seule qu’elle sera sur la scène de l’Eurovision. Enfin, presque… En effet, elle sera accompagnée de Isaura, la compositrice du titre, qui assurera les chœurs.

O Jardim

« O Jardim » est donc une composition de Isaura connue en 2014 pour son titre « Useless », véritable carton qui lui permet de publier ensuite le titre Change It… Depuis, elle a sortie un EP, partagé la scène avec Francis Dale puis Diogo Piçarra. Son premier album Human est disponible depuis le début de cette année.

Le titre s’inscrit comme un hommage à la grand-mère décédée de la chanteuse, Cláudia Pascoal y chantant « Maintenant que tu es partie, je fais de toutes les fleurs mon refuge. Je prendrai soin de ton jardin. ».

Une fois encore, le Portugal mise sur un titre en douceur et dans l’émotion. Une seconde victoire pour le pays ? Seuls trois pays ont gagné deux années de suite : l’Espagne en 1968 et 1969, le Luxembourg en 1971 et 1972, Israël en 1978 et 1979… Et c’est sans oublier l’Irlande qui a fait le triplé en 1992, 1993 et 1994. Malgré la beauté du titre, nous ne croyons pas en une victoire du Portugal, rendez-vous le samedi 12 mai pour le verdict final, le pays étant sélectionné d’office suite à sa victoire de l’année dernière.

Découvrez « O Jardim » de Cláudia Pascoal pour le Portugal :

Bouton retour en haut de la page
Fermer