Prudence - © Enzo Orlando
Prudence - © Enzo Orlando

Prudence en interview au Printemps de Bourges : “Jouer devant 500 personnes, ça me semble lunaire”

Exclusivité aficia

Semaine spéciale Printemps de Bourges sur aficia ! Nous avons échangé avec Prudence, à quelques minutes de monter sur scène. Ressentis, impressions, projets… elle nous dit tout ! 

Il est 15h20 lorsque nous avons rendez-vous avec Prudence dans sa loge. Oui, nous sommes bien au Printemps de Bourges, et l’excitation est à son maximum pour l’artiste, qui autrefois jouait avec son groupe The Dø.

C’est désormais en solo que Prudence (et son girls band) tentera de nous faire chavirer avec ses titres “ Here & Now”, “Good Friends” ou encore “Offenses”. Et chaque titre nous a déjà charmé. Nous avions donc hâte de la découvrir sur scène… Place à l’interview ! 

Prudence : l’interview…

Bonjour Prudence, peux-tu te présenter à nous ?

Je m’appelle Olivia Merilahti, je vais vous parler de mon projet Prudence. Je suis musicienne, chanteuse et productrice.

Est-ce une première fois pour toi au Printemps de Bourges ?

Totalement, alors que j’y ai déjà joué deux ou trois fois avec The Dø.

Comment te sens-tu à quelques minutes de ton passage sur la scène ?

Je suis hyper contente. Je tente d’accepter le fait que de toute façon, en principe personne n’est rodé. Je sais que ça risque d’être incertain par moment mais  l’énergie de retrouver le public compensera tout ça, et ça va être fun. Le fait d’avoir en face de moi 500 personnes, ça me paraît complètement lunaire. On s’attendait pas à tout ça, et on le prend comme un cadeau. 

As-tu pu faire d’autres concerts avant ce soir ?

Non, il faut savoir que ce soir, c’est une toute première avec le projet Prudence. J’ai simplement fait un filage devant 40 personnes. C’est vraiment une première ce soir, un vrai baptême ! 

Et comment te sens-tu ?  

Je pense qu’à 17h30, je serai dans un état catastrophique, mais pour l’instant, ça va. Je suis plutôt zen.

 Sur une échelle de 1 à 10, ton envie de remonter sur scène ?

Ha, ben 12 😀 ! Et je reviens de loin parce que lors de ma dernière tournée avec The Dø, j’étais justement à moins 12 donc là, j’ai bien progressé 😀.

Quel est ton programme de l’été ?

J’ai quelques festivals de programmés cet été, mais c’était assez délicat de remonter sur scène. Les dates ont tellement bougées… C’est plutôt à la rentrée que j’attaque moi, avec des dates en France et Scandinavie aussi. 

De quelle façon arrives-tu à exporter le projet jusqu’en Scandinavie ?

Etant donné que je suis à moitié Finlandaise, et que mon label a travaillé un peu là-bas… on est toujours dans une optique de travailler à l’export. C’est une priorité de mon projet d’ailleurs. Je serai toujours anglophone quoi qu’il en soit.

 Hormis les festivals, qu’est-ce que tu prépares pour la suite ?

Je commence à travailler sur de nouvelles compositions, je bosse sur un EP de remixes qui sortira à la rentrée. On y retrouvera d’autres productrices sur le projet. 

Chez aficia, nous sommes précurseurs des nouveaux talents, est-ce que tu as un nouveau talent à nous faire découvrir ? 

Je vais te parler d’un coup de cœur. Est-ce qu’elle est émergente ? Plutôt non. Il s’agit de Logic1000, elle est déjà implantée un peu partout, c’est une DJ australienne basée à Londres , c’est ma préférée du moment. Elle fait une musique vachement dansante et très bien calibrée. Je vous invite à écouter “I Won’t Forget”.

– Découvrez Beginnings de Prudence –

0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x