Julien Doré - La Fièvre - Capture YouTube

Clip “La fièvre” : Julien Doré invite la Terre à prendre l’air

Près de quatre années après l’immense succès de son dernier album, Julien Doré opère son grand retour avec “La fièvre”, en écoute sur aficia !

Le Lac”, “Sublime & silence” ou encore “Coco Câline”, autant de pistes qui ont confirmé le statut d’artiste incontournable de la scène musicale française de Julien Doré. Avec son dernier opus sobrement intitulé & paru en 2016, l’artiste avait massivement conquis le public puisque le disque s’est écoulé à ce jour à plus de 500.000 copies, décrochant ainsi une certification Disque de Diamant.

Et après une tournée lumineuse jouée à guichet fermé dans les zéniths et dans des salles plus intimistes à l’occasion de la sortie de l’album acoustique Vous & Moi, l’interprète de “Paris-Seychelles” s’est octroyé une pause bénéfique qui prend fin ce jour. Julien Doré revient sous les feux des projecteurs, s’apprêtant à écrire une nouvelle page de sa carrière et à donner suite aux immenses succès de LØVE et & à travers le single “La fièvre”.

Les travers du consumérisme

“La fièvre” s’inscrit aisément dans le sillage des précédentes productions electro-pop rêveuses et aériennes proposées par l’artiste. Sur une mélodie estivale, Julien Doré dégaine sa plume ciselée et poétique pour évoquer une société en perdition, devant un sens des priorités parfois douteux et une facilité à sombrer dans les théories du complot. “Et toute ma grande famille a le cœur tout chambouler / Tant qu’il y a quelques partages et du vide à écouler / Ils iront sur la banquise, passer quelques mois d’été / Photographier quelques plages pour un peu de monnaie” scande il férocement et avec justesse de son timbre de voix si singulier pour dénoncer une course ambiante à la popularité, au détriment d’agir pour une planète en souffrance.

La mise en images qui accompagne le single illustre avec un brin d’humour les dires de l’artiste. Isolée sur un morceau continental qui finira sans doute par être submergé, la planète Terre décide d’organiser sa disparition pour profiter à son tour de la vie en regardant notamment Michel Drucker à la télévision, en jouant au golf, en faisant simplement ses courses ou encore en refusant en stop un Julien Doré égaré… Malgré le manque de considération à son égard, le Monde fait l’objet d’une alerte enlèvement, étant indispensable à la survie et à l’exécution des folies des hommes.

Visionnez “La fièvre”, le nouveau clip de Julien Doré :