Woodkid - Pale Yellow - Capture YouTube

Woodkid explore l’intime avec “Pale Yellow”

Après un retour gagnant, Woodkid propose désormais “Pale Yellow”, et c’est à savourer avec aficia.

Absentez vous un peu et revenez encore plus fort. Après The Golden Age, un premier album royalement accueilli en 2013, Woodkid s’était fait discret, sans jamais disparaître totalement du décor.

Et puis “Goliath” a mis un terme au silence, engageant par la même occasion une nouvelle ère musicale pour l’artiste français, offrant ainsi un morceau prenant et une mise en scène épique.

L’usure des addictions

Après avoir exploité l’aspect gigantesque et incontrôlable des choses, le chanteur est de retour avec “Pale Yellow”, une nouvelle aventure qui cette fois s’attaque à un sujet bien plus personnel et propre à chacun.

Sa patte musicale fait mouche, et Woodkid nous plonge dans les ténèbres des addictions. La mise en scène est circulaire, comme pour nous embarquer dans la folie de l’esprit. La réalité change de forme, les pensées semblent bloquer et on plonge dans une mécanique mentale ultra-complexe…

Découvrez “Pale Yellow” de Woodkid :

Si ‘Goliath’, mon premier single, invoque le gigantesque, le titanesque, ‘Pale Yellow’ parler de la machine intérieure, du monstre intime. La chanson évoque la chimie de l’addiction, et la volonté et l’espoir de résilience, de guérison.

WOODKID

Si, actuellement, le nouvel album de Woodkid n’a pas encore de date officielle de sortie, “Goliath” et “Pale Yellow” laissent présager un nouveau cru de l’artiste plus que prometteur. Il suffit maintenant de faire preuve de patience !