Clip « Cover Me » : Depeche Mode, utopiste et engagé, rêve d’un avenir meilleur

Depeche Mode dévoile le clip de son nouveau single « Cover Me », un message humaniste chargé de porter les couleurs de l’album Spirit. Découvrez-le sur aficia !

Il a beau avoir fêté ses 55 ans en mai dernier, Dave Gahan semble avoir gardé au fond de lui son rêve de voler dans l’espace… Du moins, il a enfilé son costume d’astronaute devant la caméra d’Anton Corbijn, collaborateur de longue date qui est également connu pour avoir réalisé d’autres clips pour David Bowie, U2 et Vanessa Paradis, entre autres. Ce dernier a une fois de plus été sollicité pour illustrer le titre « Cover Me », le troisième extrait du nouvel album Spirit du groupe anglais, publié plus tôt cette année.

Peut-on  vraiment changer le monde ?

Les images en noir et blanc collent parfaitement au propos engagé et poétique de ce midtempo rock/new wave inspirant un sentiment de plénitude. Notamment pour la longue partie instrumentale qui clôt le morceau. Dave Gahan dépeint ici le monde tel qu’il aimerait le voir, différent, faisant croire faussement qu’il rêve de trouver son bonheur ailleurs. « Il s’agit d’une personne qui se rend sur une autre planète pour découvrir que, à son grand désarroi, c’est exactement la même chose que sur la terre. C’est une planète différente mais la même. S’il veut que les choses changent, il va devoir s’y atteler » a-t-il récemment confié à Rolling Stone pour lui donner un sens. L’idée est aboutie, le son généreux et les images magnifiques. C’est cohérent et forcément très inspirant compte tenu du contexte actuel…

Deux concerts en France programmés

Publié au mois de mars et directement classé numéro un des ventes en France, l’album Spirit est le fruit d’une collaboration avec le producteur James Ford (Florence + The Machine, Foals, Arctic Monkeys…). Il avait déjà été promu par d’autres morceaux délivrant eux aussi des messages forts. C’est le cas de « Where’s the Revolution », à travers lequel le trio fait l’apologie d’un soulèvement populaire en réponse aux manipulations et aux déceptions engendrées par la période trouble que nous traversons. « Going Backwards » s’inscrivait en quelque sorte dans la continuité en posant la question de l’avenir de l’humanité.

Ces trois titres-là résonneront sans l’ombre d’un doute dans les salles françaises où Depeche Mode prévoit de se produire prochainement. Après avoir fait escale au Stade de France au mois de juillet, le groupe nous donne rendez-vous à l’AccorHotels Arena le 3 décembre, puis au Bordeaux Métropole Arena le 24 janvier 2018.

Découvrez le nouveau clip de Depeche Mode :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *