Clip « La Thune » : Angèle scénarise des scènes dangereuses pour faire le buzz sur les réseaux sociaux

De retour sur le devant de la scène avec un nouveau titre percutant baptisé « La Thune », Angèle livre également une mise en images très soignée et annonce l’arrivée de son premier album. Des informations à découvrir sur aficia !

Il n’y a pas que la France qui est truffée de nouveaux talents, la Belgique aussi a son mot à dire avec des révélations à suivre de très près ! Et la jeune Angèle, également connue pour être la sœur de la sensation rap du moment Roméo Elvis en fait indéniablement partie. Révélée au grand public en fin d’année dernière avec le très entêtant « La Loi de Murphy », accompagné d’un clip délirant dans lequel l’artiste illustre tout ce qui  peut contribuer à nous rendre fou dans une journée ratée, Angèle séduit par sa fraîcheur et son second degré.

Premier album en octobre

Ensuite, elle dévoilait « Je veux tes yeux », un deuxième single envoûtant qui résonne comme une comptine, le timbre de voix si singulier et plaisant de l’artiste scandant des tourments amoureux. Plébiscitée sur les ondes avec « La Loi de Murphy », Angèle lèvera le voile sur son premier effort le 5 octobre prochain ! Si le nom de cet opus et la tracklist demeurent inconnus pour le moment, nous connaissons d’ores et déjà les trois premiers extraits. En effet, l’artiste belge annonce la couleur de l’été avec « La Thune », son tout nouveau single disponible en écoute et en téléchargement sur toutes les plateformes depuis le 20 juin.

Les dangers des réseaux sociaux

Avec « La Thune », l’artiste s’intéresse aux rapports qu’ont les individus dans notre société contemporaine avec les réseaux sociaux. Sans critiquer directement le fondement même des réseaux sociaux qui constituent tout de même un outil de communication important pour un artiste aujourd’hui, Angèle dénonce les conséquences dramatiques qui découlent d’une surexposition sur les réseaux sociaux, à savoir la solitude ou encore le narcissisme. « T’es tellement seul derrière ton écran / Tu penses à c’que vont penser les gens / Mais tu les laisses tous indifférents, oh  » scande-elle en pointant la superficialité des photographies postées sur les réseaux sociaux car elles ne montrent les individus que sous leur meilleur jour. Mais l’artiste reste réaliste et fait son auto-critique, consciente que ces plateformes font partie intégrante de son quotidien :  « Peut-être, je devrais m’éloigner / Loin du game, loin du danger / Mais j’avoue, j’aime bien jouer / Si c’est de moi dont on va parler / Où j’oublie tout et je m’en vais / Moi, je m’en vais marcher »

Tout en misant sur une production léchée et résolument moderne qui côtoie le reggae, Angèle accorde aussi une importance toute particulière à l’esthétique de ses clips. Pour son nouveau titre, elle a confié la réalisation de la vidéo au très talentueux Aube Perrie qui livre une mise en images amusante et très efficace. Tout au long du clip, Angèle et les figurantes sont à la recherche de popularité, scénarisant même de faux braquages pour faire le buzz sur les réseaux sociaux. Mais à l’instar des photographies superficielles, ces braquages sonnent tout aussi faux, les jeunes femmes esquissant de larges sourires ou faisant des mimiques peu crédibles. Toutes scotchées derrière leurs écrans, elles sont bloquées dans un monde fantasmé et nocif.

Visionnez le nouveau clip d’Angèle : 

En tournée

Enfin, Angèle est en tournée dans toute la France et en Belgique pour présenter ses nouvelles chansons. Attendue dans de nombreux festivals tout au long de l’été, elle sera notamment aux Francofolies de la Rochelle le 11 juillet. Cet automne, elle donnera un concert dans la capitale au Trianon le 23 novembre, à Grenoble le 12 décembre ou encore à Strasbourg le 8 février 2019. L’intégralité des dates sont à retrouver sur la page facebook d’Angèle.



Bouton retour en haut de la page
Fermer