Mylène Farmer livre son ‘Ultime Création’

Evènement aujourd’hui sur vos écrans ! Mylène Farmer délivre le documentaire ‘L’Ultime Création’. aficia fait le point.

Soyons honnête, nous n’attendions pas des nouvelles de Mylène Farmer aussi vite après la résidence à Paris – La Défense Arena durant laquelle l’artiste iconique a offert 9 shows grandiose en réunissant plus de 235.000 spectateurs.

Et pourtant… Alors que Mylène Farmer vient de fêter ses 59 ans le 12 septembre, son retour a fait l’effet d’une bombe chez les fans de l’artiste. Et c’est bien normal car, comme toujours, l’interprète de “M’effondre’ ne fait pas les choses à moitié.

Mylène Farmer, son Ultime Désobéissance…

Alors que l’on retrouve aujourd’hui Mylène Farmer en interview dans les colonnes du Le Parisien, elle s’affiche également en Une du site de streaming Amazon Prime Video. C’est en effet sur cette plateforme que l’artiste française a fait le choix de livrer en exclusivité un documentaire réalisé par Mathieu Spadaro.

Durant trois épisodes, on découvre Mylène Farmer comme jamais. Un regard intime mais pudique à la fois qui nous emporte dans le monde vertigineux d’une artiste complète et qui traverse les époques sans prendre une ride. Même si Mylène Farmer confie pour Le Parisien que notre époque semble bien désenchantée…

De la douceur à la désobéissance…

Cet exercice est surprenant chez Mylène Farmer, elle toujours pudique et discrète, sera largement séduire le public. La réalisation est parfaite, sobre et vertigineuse à la fois. Comme l’explique Mylène Farmer : “Je me devais d’être sincère. Me montrer souvent sans artifices. C’était une mise à nu nécessaire”. Toutefois l’artiste est catégorique, cet exercice est un acte unique dans sa carrière, “Je ne le referais pas. C’est une pièce en un seul acte. Mais je continuerai à écrire, bien sûr”.

Le documentaire offre forcément le titre inédit de Mylène Farmer, “L’âme dans l’eau”, reflétant parfaitement l’atmosphère du film. Mais si certains s’attendaient à un bancal documentaire sur les coulisses d’un show unique, le tout est bien plus profond. C’est une véritable plongée dans la création, le contrôle, les doutes, la force, les faiblesses et la détermination d’une artiste. Une Ultime Création, une Ultime Désobéissance et une preuve ultime que Mylène Farmer est une artiste unique sur la scène musicale française.

Pourvu qu’elle soit douce

Je suis faite de mes rêves, de mes désirs et de cette puissance absolue d’aimer et d’être aimée.

Mylène Farmer

Cinq semaines avant le premier concert, Mylène Farmer travaille sans relâche. Ce premier épisode nous dévoile les coulisses de la préparation minutieuse réalisée en studio avec les danseurs et les musiciens. Des heures et des heures d’efforts pour constituer les fondations du spectacle.

Sous Haute Tension

Le soir, lorsque j’éteins la lumière, je tente de faire le vide, mais les images m’assaillent, j’ai besoin d’avoir peur pour résister au néant.

Mylène Farmer

Deux semaines avant le premier concert, Mylène Farmer poursuit sa préparation, à présent dans la salle de concert. La mise en scène se précise. L’excitation comme les doutes grandissent.

Ultime Désobéissance

Cette désobéissance à moi-même semble être une nouvelle forme de liberté conquise avec les années. Je m’abandonne parce que je n’ai plus peur d’être abandonnée.

Mylène Farmer

Une semaine avant le premier concert, Mylène Farmer est sur le fil. Il faut trouver les ressources pour dépasser ses propres peurs. Se désobéir. Se jeter dans le vide pour ressentir à nouveau l’extase d’aimer et d’être aimée.