Renan Luce - DR

Renan Luce laisse parler son cœur avec « Du Champagne à quinze heures »

En attendant la venue de son prochain album, Renan Luce nous en dévoile un nouvel extrait avec « Du Champagne à quinze heures ». Découvrez-le avec aficia.

Mettre des mots sur des émotions n’est pas forcément chose aisée. Un talent dont use une nouvelle fois Renan Luce pour « Du Champagne à quinze heures », nouvel extrait de son prochain et quatrième album éponyme à paraître le 24 mai prochain.

Suivre son cœur

Après « Au début » puis « On s’habitue à tout » et maintenant « Du Champagne à quinze heures », Renan Luce continue de nous distiller ses textes superbement écrits et vecteurs d’émotions. La vie, l’amour avec leurs aléas, leurs déceptions laissent des blessures, des cicatrices sur l’âme et le cœur que seul le temps peut panser. Des expériences de vie qui renvoie parfois à nos propres questionnements, nos interrogations.  

Avec « Du Champagne à quinze heures », Renan Luce regrette de ne pas avoir plus souvent laissé parler son cœur plutôt que sa raison : « J’aurais aimé être de ceux qui rendent / Les petites choses un petit peu plus grandes / Agripper le bonheur aussitôt qu’il affleure / Débrancher mon cerveau / Et rebrancher mon cœur ». Cette raison qui peut nous bloquer, nous empêche d’oser, de suivre nos envies et de savoir simplement lâcher prise pour profiter de la vie. Mais tout cela parfois on ne le réalise qu’une fois qu’il est trop tard.

Pour habiller « Du Champagne à quinze heures », Renan Luce s’appuie une nouvelle fois sur une musicalité orchestrale mise en valeur par la langueur des violons accompagnant les accords d’une guitare douce et mélancolique. Un titre à nouveau intimiste et profond qui vise directement le cœur et touchera ceux qui comme lui ont connu les mêmes expériences.

Découvrez « Du Champagne à quinze heures » de Renan Luce :

Pour la petite histoire… Le titre « Du Champagne à quinze heures » fut écrit par Renan Luce et Pierre-Dominique Burgaud après avoir croisé, sur une terrasse d’un café des puces de Saint-Ouen deux jeunes filles qui buvaient du champagne. Il était 15 heures !