Mélissa Bon laisse éclore son talent dans ‘Away’

Mélissa Bon expose enfin son talent et sa voix avec Away, un premier EP prometteur à découvrir avec aficia.

Souvenez-vous : le 11 janvier 2014 débute la troisième saison de ‘The Voice’ sur TF1. Le 10 mai sera alors le jour du couronnement de Kendji Girac, remportant le prix de ‘Plus belle voix de France’.

Mais au-delà de Kendji, cette édition du télé-crochet offrira bien d’autres talents : Igit, Maximilien Philippe, Charlie Boisseau, Marina D’Amico, Fréro Delavega, Amir… mais aussi Mélissa Bon. Cette jeune chanteuse venant de Suisse y chante « Unfaithful » de Rihanna, « Wasting My Young Years » de London Grammar puis « Paris-Seychelles » de Julien Doré lors de l’épreuve ultime, fin de son aventure.

Épuré…

Il était donc temps pour Méllisa Bon de venir faire vibrer nos sens avec un format personnel, elle qui a fait partie de l’association Little Dreams initié par Phils Colins. Elle y chantait le répertoire des autres, comme Adele et Melody Gardot…

Away, ce premier EP est pauvre par son contenu : 4 titres, rien de plus. Mais il est riche dans l’émotion, l’intention et par la proposition artistique qui se dégage. C’est pur, minimaliste, épuré. Le piano et la voix semblent être mis à l’honneur.

Voyage intérieur…

S’ouvrant sur « Blank » le format délivre immédiatement sa promesse : l’auteure-compositrice, qui fait ici équipe avec le pianiste de jazz Alexandre Saada, souhaite nous transporter avec un univers qui se dépouille du superflue. La voix est cristalline, fragile, l’accompagnement un simple écrin.

Vient alors « Nomad », ajoutant une dimension d’urgence par le battement répétitif. Comme un cœur qui s’emballe avant de trouver le calme, le repos, la paix intérieure. C’était un peu de folie avant de succomber à la grâce folle de « Away » qui laisse Mélissa Bon nous parler, sans fard. Juste la voix qui résonne avec des chœurs mélodieux. Le temps se suspend. Il est alors déjà l’heure d’écouter « One » qui ferme l’EP avec cette voix toujours aussi cristalline, usant d’instruments venant de l’electro pour porter son dernier message. Toujours avec ce battement omniprésent, le cœur de l’artiste qui semble battre les mesures de l’œuvre. Magique.

Découvrez Away, le premier EP de Mélissa Bon :

En conclusion…

Avec Away Mélissa Bon semble nous faire la promesse d’un futur album. Un album qui serait confectionné avec une sensibilité exacerbée, une délicatesse des mots et une alliance, parfois surprenante, des mélodies de piano et de l’electro.

C’est captivant, c’est beau, c’est pur, c’est éthéré. Mélissa Bon fait dans le beau, le simple. Abandonnant les codes de la pop surchargée. Ici la place centrale est offerte à la voix. L’instrument venant soutenir le tout sans jamais nous inonder, nous noyer, dans un propos incompréhensible.

Afficher plus
Fermer
Fermer