Aöme en interview : « Notre ADN est sans doute notre force ! »

Il y a eu des covers à succès, puis deux premiers singles prometteurs. Aöme est en interview sur aficia pour parler de son début de carrière !

Leur force est clairement d’être trois sœurs. Lynn, Léana et Jade forment le trio Aöme. Il s’est déjà fait une place dans le cœur des français avec son premier single efficace « Mille couronnes » mais aussi avec des reprises telles que « Shape Of You » d’Ed Sheeran, « Moi aimer toi » de Vianney, « Say Something » de Justin Timberlake. C’est désormais l’heure de la confirmation avec un album qui arrive dans les prochaines semaines…

Plus récemment, c’est le single « Are You The Girl ? » qui a été lancé, dans l’espoir de publier rapidement ce premier album que les filles avouent
« avoir fini » . aficia est donc parti à la rencontre d’Aöme pour essayer de mieux comprendre la motivation du groupe et les collaborations auxquelles il peut prétendre.

Aöme… l’interview !

Quelle place prend la musique dans votre vie aujourd’hui ?

Lynn : On tente le mieux possible d’allier à la fois les cours et la musique. Deux d’entre nous sont toujours à l’école, mais c’est vrai que la musique prend une part de plus en plus importante de nos vies. On ne choisit pas entre la musique et les études, on s’organise pour pouvoir faire les deux équitablement. Entre les séances d’écritures, les sessions studios, les tournages, les séances promos comme aujourd’hui… On se doit se dégager du temps pour notre passion qu’est la musique.

Qu’est-ce qui pourrait faire la différence chez vous pour que cela dure ?

Léana : On sait ô combien c’est compliqué de durer sur le long terme. Mais Je pense que notre force est dans notre ADN. Le fait d’être sœurs fait la différence car on est totalement complémentaire. Nous sommes trois sœurs toulousaines, et c’est ça qui fera qu’on durera, j’espère !

Vous avez choisi de démarrer une carrière par vos propres moyens alors qu’aujourd’hui, on fonctionne beaucoup au buzz ou les télé-crochets. Était-ce une volonté ?

Léana : C’est vrai qu’on a commencé par nos propres moyens à l’aide d’outils comme YouTube qui font qu’on en est là aujourd’hui. À côté, Lynn a participé à ‘The Voice Kids’ et c’est véritablement grâce à son passage que tout a commencé. On a ensuite fait des vidéos de reprises de chansons que l’on aimait sur Internet qui ont plu et qui nous ont permis à en être où nous en sommes aujourd’hui. 

Votre premier titre « Mille Couronnes » est fort et fédérateur. « Are You The Girl ? » votre second single est totalement différent de son prédécesseur. Pourquoi avez-vous décidées de l’exploiter ?

Léana : Ce titre est tout simplement différent. On a envie d’exprimer différents aspects de nous-mêmes, de montrer qui on est, mais pas seulement. On est multi-facettes, on a beaucoup des choses à faire découvrir au public et c’est ce qu’on avait envie de dévoiler dans « Are You The Girl ? ».

Découvrez « Are You The Girl ? » , le nouveau single d’Aöme :

Sur ce nouveau single, vous parlez d’une fille qui aime une autre fille. Est-ce que ce sont des sujets tabous pour vous ?

Léana : En fait, pas du tout ! Cette histoire est arrivée à un proche de nos proches et la chanson nous est venue parce que c’est quelque chose qui l’a touchée à un moment de sa vie. Pour nous, c’est un thème comme les autres, il fait partie de la vie et c’est normal.

Quand on débute comme vous, est-ce qu’on se fixe des objectifs quels qu’il soient ?

Jade : Pas du tout ! On est pas du tout là-dedans. Nous, ce qu’on aime, c’est vraiment la musique au sens propre, ce n’est pas le nombre de streams etc. Pour tout te dire, il y a encore deux mois, on ne connaissait même pas le terme ‘streams’. Ce sont des termes qui sont tout nouveaux pour nous. On veut d’abord faire de la musique qui nous plaît, la présenter au public, mais on n’a pas d’objectifs précis à part profiter et se faire plaisir. 

L’album se prépare je suppose. Où en êtes vous concrètement ? 

Jade : Notre album est aujourd’hui terminé. Il n’y a plus qu’à, parce qu’il reste quelques finitions à donner mais ça y est, notre bébé est enfin là, enfin presque ! On en est très contentes. On a vraiment hâte de dévoiler des nouveaux titres qui vont arriver bientôt…. Très bientôt (Rires). Quant à la date de sortie, notre premier album sortira au printemps 2019.

Avez qui avez-vous travaillé ?

Lynn : On co-écrit beaucoup avec Antoine Graugnard et on a collaboré dernièrement avec Barbara Pravi que l’on adore. On aime bien s’asseoir autour d’une table et donner des sujets qui sont importants pour nous. On travaille également avec notre compositeur Jean-Etienne Maillard et notre producteur Paul Rosi qui nous aide à composer nos morceaux. C’est notre équipe. On construit notre cocon. Ce sont des gens qui nous connaissent bien. Ils savent comment on travaille quand on est ensemble. On aime beaucoup travailler avec cette équipe.

Découvrez « Mille couronnes » d’Aöme :

Qu’est-ce qu’il vous manque pour avoir une visibilité plus grande à l’heure actuelle ?

Jade : Ce serait à mon avis de faire plus de concerts, rencontrer notre public, partager encore et toujours avec eux, et être avec toutes ces personnes qui nous suivent sur les réseaux sociaux et sur YouTube. Disons que pour l’instant, c’est très abstrait et virtuel. On aimerait que cela devienne concret !

Est-ce qu’on peut dire que vous êtes un peu les portes paroles de la nouvelle génération ?

Léana : Je pense qu’on est encore un peu jeunes pour défendre ces valeurs. On en a forcément envie, mais il manque peut-être encore un peu de maturité de notre part pour rivaliser avec d’autres et être en capacité de porter cela. Ça viendra plus tard sans doute…

Il y a plusieurs étapes pour devenir artiste. Quelle est la plus fastidieuse selon vous ?

Léana : Premièrement, l’écriture et la composition. Le plus complexe est peut-être la réflexion : ‘Qu’est-ce qu’on veut dire, à qui et de quelle façon ?’ . En fait, à toutes les trois, on a plein des goûts différents et c’est vrai que la question qui revient c’est ‘Qu’est-ce qu’on a envie de faire refléter et comment est-ce qu’on choisit notre voix, notre musique ?’. Je pense que cela a été de longs moments de discussions et cela s’affine au fur et à mesure de nos compositions.

Le mot de la fin ?

Lynn : On fait ce qu’on aime. On espère aller le plus loin possible dans notre projet ensemble. On est avant tout une famille et on veut prendre plaisir ensemble !

#WTF

Une chanson à laquelle vous pensez là tout de suite ? 
Patrick Sébastien – Les sardines (Rires)

Vous rencontrez des Martiens, comment décrivez-vous votre musique en 3 mots ? 
Mystérieuse, fraternelle et colorée.

Si vous étiez une insulte ? 
« Oh putain con », parce qu’on vient de Toulouse et que c’est un peu l’insulte emblématique ! (Rires).

La chanson qui vous fait pleurer ? 
Lynn : « Shallow » de Lady Gaga .
Léana : « I’ll Never Love Again » de Lady Gaga.

Votre citation favorite ? 
« Tout est bien qui finit bien ».

Votre dernier coup de cœur musical ? 
Jade : L’album BROL d’Angèle. 
Lynn : L’album Sweetener d’Ariana Grande.

La, ou les, personne(s) avec qui vous rêvez de travailler ? 
Beyoncé (rires) ! Et en France, j’aime trop Roméo Elvis & Christine and the Queens qu’on adore toutes les trois.

Une chanson à reprendre demain sur YouTube ?
Parce qu’on l’a écoutée ce matin, « Trop beau » de Lomepal.

La plus grosse bêtise de votre vie ? 
Lynn : J’étais toute petite, j’étais à Cannes avec toute ma famille, j’étais cachée dans le Palais et tout le monde a cru que j’avais disparu. Ils on tous pris peur ! 
Léana : Quand j’avais 4 ans et demi, j’ai fêté Halloween chez ma cousine et on a eu la bonne idée de faire croire qu’elle était tombée dans les pommes. Sauf que visiblement mon jeu d’actrice était déjà très fort à l’époque ! Tout le monde m’a cru ! 

Si vous étiez une invention ? 
La machine à café.

Avez-vous un TOC ? 
Lynn : Léana, quand elle va avoir un rhume, elle va avoir tendance à en rajouter des caisses, genre pour elle c’est énorme ! 
Léana : Quand je suis concentrée, je gonfle mes narines ! (Rires)

L’une des choses les plus absurdes que vous faites avant de monter sur scène ? 
Je crois que c’est faire des danses bizarres juste pour se décharger du stress.

Qu’est-ce qui vous rend heureux ? 
Tout ! L’amour, la famille et la musique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer