Nasser, Etienne de Crécy et Vitalic font trembler le festival Reperkusound !

Durant trois soirs, les aficionados de la musique electro se sont retrouvés au festival Reperkusound à Villeurbanne. aficia a assisté à la dernière nuit et vous raconte cette soirée haute en couleurs !

Cette année, le festival Reperkusound a soufflé sa 13ème bougie de la plus belle des manières en compagnie de 13.000 festivaliers. Trois scènes installées dans les murs du Double Mixte de Villeurbanne. Trois soirées à la programmation éclectique (techno, deep house, minimal, trance, dub, acid…). Nous avons fait le choix de nous consacrer à la troisième soirée et de nous concentrer sur la scène principale… et nous n’avons pas été déçus !

Un crescendo réussi

Le décor a été planté par une artiste que nous ne connaissions pas du tout et qui nous a agréablement surpris. Tracy De Sá est un petit bout de femme aux multiples influences et qui a des choses à dire. Accompagnée par le DJ Comix DelBiagio, la jeune artiste née en Inde nous a balancé son flow et ses textes en pleine face. Celle qui définit son style comme « hip hop creative » est considéré comme l’espoir féminin de la scène rap, hip hop et fait partie de la sélection Inouïs du Printemps de Bourges 2018.

Le groupe qui a pris la suite nous venait tout droit de Marseille et nous a ramené la chaleur de la cité phocéenne. Nasser a fait un retour très attendu dans les bacs avec son troisième album The Outcome. Un mélange entre riffs de guitare, synthés surpuissants, batterie dantesque et chants hypnotiques. Nicolas et Simon, accompagnés par un troisième musicien, nous ont montrés qu’ils étaient toujours dans le coup grâce à set électrisant. Entre anciens et nouveaux titres, les Marseillais ont su galvaniser la foule grandissante devant la scène. De « Love » à « Bronson », en passant par « The Outcome », les garçons ont déployé tous leurs talents jusqu’à la fin de leur prestation. Finissant logiquement par « The End », ils nous ont adressés un message de remerciement affiché en rouge sur l’écran derrière eux. Messieurs, c’est nous qui vous remercions !

Celui qui est monté sur la scène après le changement de décor est l’un des meilleurs représentants de la French Touch et jouait à domicile ce soir là. Etienne de Crécy est entré dans les annales de la musique electro française dès 1996 avec son projet Super Discount. Le DJ a offert un set sur mesure sur la scène du Reperkusound et le public semblait très heureux de retrouver cet artiste qui fait partie des grands depuis maintenant plus de 20 ans.

Le show de Vitalic ne nous a pas non plus laissés indifférents ! Il faut dire que le garçon est connu pour ses performance scéniques impressionnantes. Il a réussi à dépasser les barrières de la musique electro en y incorporant  des touches disco, rock ou encore pop. Capitaine de son navire intergalactique, il a mené son « ODC Tour » jusqu’au public lyonnais pour lui offrir un mélange d’anciens et de nouveaux titres issus de Voyager, son dernier album. Surplombé par des losanges amovibles et lumineux, Vitalic a su apporté son univers survitaminé jusqu’à la scène principale de Reperkisound.

Pour clôturer cette dernière soirée, les programmateurs ont décidé de faire confiance à une jeune pousse de la scène electro internationale. Droplex est un DJ venant d’Hongrie qui a connu un succès fulgurant grâce à son premier album sorti en 2011.  Ses sets sont de véritables invitations au voyage grâce à un mélange très bien dosé entre son electro minimaliste et des influences de musiques orientales. Trop court pour certains, son set pour cette date lyonnaise a fini par nous convaincre que le festival Reperkusound est l’un des meilleurs dans ce genre en France. Alors, à l’année prochaine !

Source
Crédits Photos : © Marie Guillot Farneti pour aficia
Afficher plus

Laisser un commentaire

Fermer
Fermer