Francis Cabrel - © Columbia
Francis Cabrel - © Columbia

Francis Cabrel débarque (enfin) sur les sites de streaming et lâche deux titres inédits

À compter de ce jour, l’intégralité de la discographie de Francis Cabrel est disponible en streaming. Pour l’occasion, deux titres inédits sont dévoilés. Découvrez « Le fils unique » et « Des montagnes de tout » avec aficia !

Opposant durant de longues années au streaming, Francis Cabrel a finalement changé d’avis. À l’occasion de la sortie de son premier single « Les murs de poussière » il y a 40 ans, le chanteur débarque sur toutes les plateformes avec l’intégralité de sa discographie. Les tubes « Petite Marie », « C’est écrit », « Sarbacane » ou « L’encre de tes yeux » sont désormais disponibles à l’écoute illimitée en ligne. « Je suis éternellement étonné de voir que des gens viennent encore m’écouter. Je me dis que c’est un peu la fin du parcours mais que le parcours s’est plutôt bien passé » a-t-il expliqué à nos confrères du Parisien, précisant par la suite pourquoi il avait accepté de se mettre à l’heure du numérique.

« La qualité du son me paraissait moins bonne que sur un CD. Et puis la rémunération des artistes me semblait insuffisante, surtout pour les jeunes. C’était une réaction un peu passéiste… Je me suis rendu compte que les gens étaient demandeurs. J’ai vu aussi mes enfants écouter de la musique comme ça. Et je me suis moi-même abonné à une plate-forme il y a un an pour voir ce que c’était. Et j’ai trouvé ça extrêmement pratique » a-t-il dit, voyant dans l’écoute en ligne l’opportunité de découvrir de nouveaux talents ou même de redécouvrir des artistes qu’il affectionnait.

Un nouvel album dans les tuyaux

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, Francis Cabrel a dévoilé à cette occasion deux nouveaux morceaux« Le fils unique » et « Des montagnes de tout » -, écrits à la fin de sa dernière tournée « In Extremis Tour » (2016).

Le premier d’entre eux est totalement ancré dans notre époque et nous invite à suivre le quotidien d’un homme ayant « très bien compris le monde dans lequel on vit » et qui ne sort jamais sans « son gilet pare-balles », évoquant entre les lignes le climat tendu découlant des multiples attentats. « C’est une chanson ironique. On a peur aujourd’hui. On sent bien qu’il y a des malades mentaux qui se promènent autour de nous et nous veulent du mal. C’est un sentiment très désagréable. J’ai très mal vécu les attentats du 13 Novembre. C’était justement une insulte à la fraternité » a-t-il dit, pour donner sens au « Fils unique ».

Découvrez les deux titres inédits de Francis Cabrel :

Bavard, Francis Cabrel s’est également exprimé à propos de ses projets, révélant qu’il avait entamé l’écriture de son 14ème album studio, deux ans après la sortie d’In Extremis. Une échéance ? « Peut-être d’ici un an » a-t-il conclu.