2017 en 10 titres par Marie Guillot Farneti avec Gorillaz, The Killers, Phoenix…

2017 arrive bientôt à son terme et c’est le moment parfait pour partager avec vous le meilleur de mon année musicale, mes dix coups de cœur musicaux. Monte le son sur aficia !

La playlist de fin d’année est toujours une mission difficile ! Cette année j’ai choisi 10 titres qui m’ont fait voyager depuis chez moi. Montez le son et fêtez cette fin d’année comme il se doit !

Tout d’abord, il y a les artistes qui m’ont fait voyager vers d’autres horizons géographiques comme Benjamin Biolay et Phoenix. Le chanteur lyonnais a profité de cette année pour dévoiler son album Volver. Un opus enregistré, comme son prédécesseur, entre la France et l’Argentine. Parmi les titres qui le composent, la déclaration d’amour « Roma (Amor) » m’a directement envoyée dans les rues de la ‘Cité Éternelle’. La participation du groupe argentin Illya Kuryaki & The Valderramas m’a, quant à elle, transportée à Bueno Aires. De son côté, le groupe versaillais a décidé de faire son retour avec l’album Ti Amo. Un vrai condensé d’amour dont le titre éponyme m’a laissé rêver à une belle plage de la côte amalfitaine ou une balade à Venise . « Ti Amo » a assurément rythmé tout mon été !

D’autres artistes m’ont fait voyager à travers des galaxies lointaines. C’est le cas de Petit Biscuit, Møme et Isaac Delusion avec le titre « Gravitation ». Les artistes faisant partie de la fine fleur de la musique electro française ont été présents dans l’actualité musicale cette année avec les albums Presence, Panorama, Rust & Gold et se sont donné rendez-vous sur ce titre qui m’a envoyée en orbite dès la première écoute. C’est aussi le cas de Simon Green, aka Bonobo, DJ anglais spécialiste du downtempo qui nous a offert Migration, sixième opus composé de 12 pistes qui semblent avoir été taillées dans le diamant brut. Parmi ces chansons, mon choix s’est porté sur l’éblouissant « Break Apart » partagé avec le duo canadien Rhye.

Toujours en voyage autour de la Terre, j’ai choisi de mettre en avant deux groupes qui comptent « peu » d’années de carrière et dont le talent n’est déjà plus à prouver. The xx a fait un retour plus que convaincant avec l’album I See You. La bande de Jamie xx m’a fait aimer le début de mon année avec « Say Something Loving », une ballade amoureuse qui a bercé mes oreilles. Dans un autre genre mais toujours aussi nébuleux, Alt-J fait partie des groupes ayant le plus marqué mon année musicale. Le groupe emmené par Joe Newman a pris le temps de travailler sur son troisième disque pour offrir ce qu’il a de meilleur. Le résultat ? Un album, certes un peu court, mais qui a le don de nous faire voyager vers d’autres univers. Pour illustrer cette impression, j’ai choisi « In Cold Blood », symbole du virage musical emprunté par ce groupe qui ne cesse de se réinventer depuis ses débuts..

Concernant les morceaux suivants, ils m’ont fait voyager dans le temps et m’ont ramenées à mes premières amours musicales… Ils se nomment Gorillaz, The KooksThe Killers… Et je les écoute depuis leurs débuts… Pour son nouvel album très attendu, le groupe virtuel de Damon Albarn a fait appel à de nombreux artistes pour participer à des pistes parfois franchement engagées politiquement. C’est le cas avec « Let Me Out » qui dénonce les violences policières et partagé avec le rappeur américain Pusha-T et la grande chanteuse soul Mavis Staples. C’est sans concession !

Les deux autres titres viennent de la discographie de deux groupes que je peux compter parmi mes préférés. « Be Who You Are » a marqué le grand retour dans la lumière de The Kooks. Un titre qui représente parfaitement l’identité musicale du groupe avec des riffs de guitare, des chœurs et une mélodie entêtante qui s’est rapidement encrée dans ma tête. Quant à The Killers, il faut bien dire que le groupe a fait du neuf avec du vieux ! « Run For Cover » est une chanson qui ne date pas d’hier puisque Brandon Flowers et sa bande l’ont écrite et composée il y a neuf ans… On peut la retrouver sur Wonderful Wonderful, le dernier album explosif du groupe.

Pour clore cette playlist, j’ai choisi « Overnight », morceau signé par Parcels sur lequel on retrouve Daft Punk, le duo français casqué le plus connu au monde. Un titre à la mélodie rétro qui m’a fait découvrir le talent de ce groupe tout droit venu d’Australie. Sorti pour la Fête de la Musique 2017, il continue à accompagner mes journées et le fera encore dans les mois à venir…

Découvrez la PlayList 2017 de Marie Guillot Farneti :

0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x