Le seuil des 100.000 ventes dans le viseur avec son album éponyme, Claudio Capéo dévoile un deuxième extrait tout aussi efficace que le premier. Découvrez le clip  de « Ça va ça va » sur aficia !

Claudio Capéo continue d’avancer sur un chemin pavé de succès. L’ancien candidat de « The Voice » 5, éliminé par Florent Pagny lors des battles, dévoile un nouveau clip pour illustrer son titre « Ça va ça va » envoyé aux radios plus tôt cette semaine. Un morceau à la fois festif et touchant, qui parlera à tout un chacun car il évoque avec simplicité les aléas de la vie qui tantôt nous minent, tantôt nous rendent heureux. « Quand j’suis paumé que tout m’enchaîne / J’ai parfois l’âme prise / Dans des filets qui me tourmentent / J’ai parfois l’âme grise » chante-t-il avec un soupçon de mélancolie, avant de rappeler avec force que tout va au mieux tant que nos cœurs battent à l’unisson.

Après Lyon, direction Montpellier

Pour illustrer son propos, Claudio Capéo s’est rendu à Montpellier, s’offrant un bain de foule dans le centre historique en compagnie de ses amis musiciens, et nous donnant ainsi un avant-goût de ce qu’il proposera sur scène dès le mois prochain. L’accordéoniste prévoit en effet de partir sur les routes pour une longue tournée qui l’occupera jusqu’en avril 2017. Son emploi du temps chargé lui permettra néanmoins de faire une apparition à Cannes le 12 novembre, à l’occasion de la cérémonie des NRJ Music Awards 2016. Il est en lice dans la catégorie Révélation francophone de l’année, face à Jain, Amir, Ridsa, Jul et Slimane, lauréat de « The Voice ».

Découvrez le nouveau clip « Ça va ça va » de Claudio Capéo :

La vidéo de « Ça va ça va » est signée Hobo&Mojo, déjà crédité sur plusieurs autres de Caroline Costa et Brice Conrad, mais aussi du clip du titre « Un homme debout », tourné à Lyon. Celui-ci avait été envoyé aux radios en guise de premier extrait du disque éponyme de Claudio Capéo pour rapidement devenir un tube. Son successeur a quant à lui toutes les chances de faire aussi bien sinon mieux. C’est l’un des morceaux les plus fédérateurs de cet album sorti au mois de juillet et proche du seuil des 100.000 ventes, après cinq semaines passées en tête des charts.