Amir - Etats d'amour - Capture YouTube

Clip « États d’amour » : Amir prend des risques pour raviver la flamme

Amir publiera dans un peu plus d’un mois son deuxième album Addictions, dont le premier extrait « États d’amour » est à présent clippé. Découvrez les images avec aficia !

Addictions, c’est le nom du nouvel album d’Amir à paraître le 27 octobre, soit un an et demi après la sortie d’Au cœur de moi qui a rencontré le succès que l’on sait. Près de 300.000 ventes au compteur et deux tubes : « J’ai cherché », lequel a permis au chanteur de décrocher la sixième place au Concours Eurovision de la Chanson, et « On dirait ». Et ce sans compter le succès en radio de la chanson éponyme qu’il continue d’interpréter sur scène, dans le cadre d’une tournée marathon qui l’occupera jusqu’à la fin de l’année.

Au sujet de son nouvel opus, Amir a fait savoir qu’il s’inscrirait logiquement dans la continuité du précédent, mais aussi qu’il souhaitait « monter en gamme ». « Ce disque prend en compte mon évolution, tant d’un point de vue humain qu’artistique, pendant cette année intense que je viens de vivre. Je n’essaie pas de me réinventer, je veux juste monter en gamme, en abordant des thématiques nouvelles » a-t-il confié à Télé Loisirs, suggérant néanmoins que l’amour occuperait toujours une place centrale dans sa musique.

« J’ai vécu pas mal d’histoires douloureuses »

« J’ai vécu pas mal d’histoires douloureuses. Ces ruptures qui m’ont beaucoup fait souffrir. Je n’ai économisé ni mes larmes ni les messages. J’ai même supplié mes ex de revenir parce que j’avais l’impression qu’elles étaient mon oxygène. Ce single me permet d’évoquer tous ces mauvais souvenirs » a-t-il tenu à préciser, donnant un sens profond à son nouveau single « États d’amour », le premier extrait d’Addictions.

Ce morceau pop entraînant mais non moins mélancolique est le fruit d’une collaboration avec Renaud Rebillaud (Black M, Maître Gims, Kendji…) et Nazim, déjà aux crédits des premiers tubes d’Amir. Il met en perspective des interrogations relatives à une rupture ou, du moins, à l’absence et la distance nées au sein d’un couple affaibli. Pour l’illustrer, le chanteur a fait appel au réalisateur Francis Cutter (OrelSan, C2C…) et à la danseuse Caroline Blot, laquelle incarne pour les besoins du clip une compagne de plus en plus distante dans le cadre d’un ballet évocateur signé Kyf Ekamé (Rihanna, Tal…).

Découvrez le nouveau clip d’Amir, « États d’amour » :

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed
Plus d'articles
Alex Goupil - DR
Alex Goupil est simplement « Crazy »