Hommage à Johnny Hallyday de la classe politique française : Emmanuel Macron, Marine Le Pen et Françoise Nyssen saluent une idole

La mort de Johnny Hallyday suscite de nombreuses réactions depuis la nuit dernière, notamment au sein de la classe politique. aficia vous propose un éventail de ces hommages.

Les hommages se multiplient sur les réseaux sociaux depuis l’annonce du décès de Johnny Hallyday dans la nuit du mardi 5 au mercredi 6 décembre. Après que sa femme Laeticia a publié un communiqué relayé par l’AFP, la toile s’est embrasée pour saluer la mémoire de notre icône. Outre les acteurs, les chanteurs et d’autres personnalités, c’est la classe politique qui s’est aussi exprimée, qu’il s’agisse du gouvernement, comme la ministre de la Culture Françoise Nyssen, ou de l’opposition, parmi lesquels des élus républicains et socialistes.

« Nous n’oublierons ni sa gueule, ni sa voix »

Le président de la République Emmanuel Macron qui n’avait jamais caché son affection pour le répertoire du rockeur s’est fendu d’un tweet faisant écho à la compilation On a tous quelque chose de Johnny sortie le mois dernier et sur laquelle on retrouve une dizaine d’artistes populaires dont Louane, Kendji, Patrick Bruel, Raphael ou Thomas Dutronc . « On a tous en nous quelque chose de Johnny Hallyday. Le public de fans et de fidèles qu’il s’était acquis est en larmes. Nous n’oublierons ni son nom, ni sa gueule, ni sa voix. Le voici au panthéon de la chanson où il rejoint les légendes du rock et du blues qu’il aimait tant » a-t-il posté peu après l’annonce de la mauvaise nouvelle.

Le porte-parole de La France Insoumise Alexis Corbière s’est quant à lui distingué avec un message rapidement supprimé dans lequel il faisait écho au débat politique. « La triste mort de Johnny Hallyday ne doit pas nous faire oublier le mauvais coup qu’ils nous préparent (prochaine cible: le Smic) » avait-il inscrit sur son mur, déclenchant la polémique.

En voir plus

Plus de musique