Clip « Damn, dis-moi » : Christine and the Queens en mode bad boy et ballerines

Sans surprise, Christine and the Queens propose un clip chorégraphié pour marquer son retour avec le titre « Damn, dis-moi ». C’est à voir avec aficia.

De Christine and the Queens à Christine and the Queens, une transformation, une mue pour Héloïse Letissier qui semble avoir fait le choix d’abandonner une bonne partie de son patronyme d’artiste.

Cette mue, ce mélange des genres qui s’oriente vers un style androgyne, est déjà marquée par deux annonces fortes. Celle d’une nouvelle tournée mondiale qui fera escale en France. Nantes, Bordeaux, Montpellier, Strasbourg, Lyon et Toulouse avant de finir en apothéose à l’AccorHotels Arena de Paris le 18 décembre prochain.

C’était juste avant d’offrir au public le premier extrait de se retour, de dévoiler les premiers contours d’un album attendu pour le mois de septembre. Un lead single surprenant, abandonnant le côté electro-pop pour un son plus organique et diablement funky.

Simple et radical !

C’est « Damn, dis-moi » qui a fait son apparition la semaine dernière sur les ondes, offrant même une version dans la langue de Shakespeare, « Girlfriend ». Une piste nerveuse, aux accents funky ou Christine and the Queens nous parle du désir. Et si Chris signe la production, elle invite sur le titre Dâm-Funk (Tyler, The Creator, Mac Miller, G Eazy, Snoop Dogg…) ainsi que quelques pointures de l’industrie musicale comme le guitariste Marlon McClain et le claviériste David Frank.

Simple parce que la vidéo est essentiellement basée sur l’énergie et une chorégraphie physique, sensuelle et assertive. Radical par l’esthétique où le concept du gang est perturbé, ne sachant choisir entre les ballerines ou le bad boy, une chose très courante dans les grandes comédies musicales américaines.

La nouvelle étape de ce retour est la mise en images du titre avec une réalisation confié à Jordan Bahat (Leon Else, Jamie N Commons, Dog is Dead…). Le résultat est forcément un visuel à l’esthétisme léché ou Christine and the Queens joue avec la frontière des genres. Entre la chorégraphie sur un building en construction et la scénographie digne des plus grandes comédies musicale de Broadway, l’interprète de « Saint-Claude » se livre à un jeu sensuel rappelant au passage le célèbre cliché ‘Lunch atop a skyscraper’.

Découvrez « Damn, dis-moi », le nouveau clip de Christine and the Queens :

Le clip sort également dans une version anglaise destinée aux marchés américains et anglais. Une logique commerciale puisque le second album de Christine and the Queens s’accompagne d’une tournée qui passera par les États-Unis, l’Irlande et la Belgique.



Bouton retour en haut de la page
Fermer