the-weeknd-def-jam
The Weeknd - © Def Jam

The Weeknd bat un record en streaming !

The Weeknd réalise un véritable exploit avec son nouvel album Starboy, et devient l’artiste le plus streamé sur Spotify en 24 heures. Plus de précisions sur aficia !

À peine sorti qu’il marque déjà l’histoire… Avec son troisième album, The Weeknd fait tomber un record de Justin Bieber qui remontait au 13 novembre 2015, jour de la sortie de son dernier disque Purpose qui a rencontré depuis le succès que l’on sait. À l’époque, le Canadien devenait l’artiste le plus streamé de l’histoire sur la plus importante plateforme qu’est Spotify avec un total de 38 millions d’écoutes en 24 heures.

Le géant du streaming vient d’annoncer par la voie du patron du label Republic Records que The Weeknd venait de dépasser ces chiffres. Sans aucune précision, Monte Lipman a affirmé que l’interprète de « In the Night » affichait des « chiffres historiques » sur toute la journée du 25 novembre. Troy Carter, le responsable des relations entre la plateforme et les artistes, a par ailleurs évoqué « le soutien continu de Spotify à The Weeknd qui renforce l’énorme croissance du streaming global » autour d’« un album phénoménal ».

Numéro un des ventes aux États-Unis

En effet, Starboy de The Weeknd est sorti ce vendredi 25 novembre. Compte tenu de l’engouement qu’ont suscité ses deux premiers extraits – « False Alarm » et « Starboy » -, il fallait s’attendre à ce que les internautes se ruent sur Spotify. D’autant que l’album est uniquement disponible en streaming et en téléchargement pour le moment, les supports physiques ne devant arriver chez les disquaires que le 2 décembre. Tout porte à croire que beaucoup de mélomanes écoutent donc Starboy sur les plateformes dans l’attente de l’avoir entre les mains.

À noter enfin que le nouveau disque de The Weeknd fera son entrée sur la plus haute marche du podium du Billboard 200 (l’équivalent du Top Albums), avec 350.000 ventes combinées d’après les premières estimations. Soit le troisième meilleur démarrage de l’année derrière VIEWS de Drake et Lemonade de Beyoncé.