albums

Les albums de la semaine #14 avec Stéphane, Jeans For Jesus, Edgär et Amouë !

Chaque semaine, la rédaction te sélectionne les 4 albums qu’il faut impérativement écouter ! Attention, on vous aura prévenu…

Nos albums…

Stéphane – Stéphane

Après de nombreuses heures passées en studio, la chanteuse Stéphane laisse désormais entre les mains de son public son premier EP éponyme. Réunissant des sonorités pop-rock, le projet de Stéphane s’ouvre avec “Douleur je fuis” et c’est notamment avec ce titre qu’elle dessinait les contours de ce projet il y a un an. À ce jour, le morceau compte d’ailleurs plus de 3,7 millions de streams sur Spotify. On y retrouve aussi “L’île inconnue” ainsi que “Green Dream”, récemment clippé. Enfin, ce sont deux titres acoustiques qui viennent compléter et clôturer ce premier EP, et parmi eux, une reprise de Lili voulait aller danser, une chanson signée Julien Clerc qu’elle reprend avec délicatesse et justesse. Le fait de miser sur de l’acoustique met une nouvelle fois en avant le talent de musicienne de Stéphane et fait de la guitare un élément indissociable de la chanteuse !

Notre coup de cœur : la douce version acoustique de “Green Dream”

Jeans For Jesus – Milleneufcentquelquechose

On se souvient (ou pas) de ce premier album éponyme remarqué en 2014 dans lequel Jeans for Jesus proposait des titres intrigants en Berndeutsch. En 2022, ils sont de retour avec un nouvel album nommé milneufcentquelquechose et composé de 14 titres. Entièrement en français, le voyage auditif nous transporte entre des titres aux influences hip-hop sur fond de pop-rétro-éléctro. Le mélange est contrôlé, futuriste et surtout additif ! La musique de Jeans For Jesus se démarque par l’expérience sonore que procure chacun des titres. Un laboratoire musical qui nous ouvre à la découverte et attise la curiosité… 

Nos coups de coeur : “Lumière”, “Comme des filles”

Edgär – Secret

Cette semaine, c’est au charme d’un duo pétillant que nous nous recommandons de succomber. Ronan et Antoine forment Edgär, fusion aboutie de deux harmonies qui se complètent sur des productions résolument modernes teintées d’une pop électro entêtante. Après deux EP et de nombreuses expériences scéniques, le tandem lève le voile sur Secret. Un premier opus enrichi de neuf compositions originales qui sont autant d’appels à la rêverie, naviguant remarquablement entre introspection et exultation. Après le dansant “Dictators”, néanmoins caractérisé d’une noirceur qui interpelle, et parmi des pistes au potentiel radiophonique incontestable, Edgär révèle également une facette plus intime. C’est notamment le cas avec “Dead End” pour laquelle les voix sont plus fragiles, sublimées par des chœurs.

Notre coup de cœur : “Réveille-moi” et son refrain imparable.

Amouë – Vol.1

Doux, sensible mais aussi pétillant, c’est comme cela que l’on décrit l’univers musical d’Amouë. Un univers dans lequel l’artiste originaire de Lille nous plonge un peu plus aujourd’hui, en partageant son premier EP où l’amour sous toutes ses formes y est chanté. Amouë Vol. I, c’est un joli condensé de textes tous aussi poétiques les uns que les autres, agrémentés de productions pop aériennes. Et ce que l’on apprécie particulièrement dans ce projet, c’est la mélancolie joliment racontée, mais aussi la mise en lumière de sujets peu évoqués en musique (“Billy”) et bien évidemment, la voix captivante de la chanteuse.
Pour mener à bien la création de l’EP, Amouë s’est entourée du producteur et musicien Mathieu Gramoli. Ils ont d’ailleurs pu jouer en live les titres de ce disque lors de la release party du disque qui avait lieu ce mercredi, au PopUp du label !
On vous laisse maintenant écouter cette douceur afin de bien démarrer le week-end !

Notre coup de cœur : “Je me souviens”, indéfiniment !