Yorina expose tout son talent avec ‘Dry Your Tears’

C’est avec un EP de 5 titres que Yorina nous expose son univers. Une douceur musicale à consommer avec aficia.

Yorina est d’origine sicilienne, elle a 26 ans et une voix tout simplement envoûtante. Un talent révélé par Dan Levy, musicien et producteur de The DØ.

Depuis, la jeune chanteuse a eu l’occasion d’assurer la première partie de Her à l’Olympia, le 25 avril dernier, et nous inondera de sa pop éthérée ce 15 juin avec son premier EP, Dry Your Tears.

Voix magique

Avant d’écouter l’EP de Yorina il faut se remettre dans le contexte : il y a trois ans, jamais elle n’aurait imaginé chanter, encore moins sortir un EP. Il y a trois ans elle ne savait pas écrire de musique, elle ne connaissait rien à la composition… Et pourtant !

Pourtant sous l’impulsion de Dan Levy elle passe de l’ombre à la lumière, écrit en quelques plusieurs dizaines de titres, mettant toujours en relief le plus bel instrument qui s’offre aux auditeurs dans ce premier EP : sa voix.

Les blessures de l’âme

Yorina nous touche, nous percute. Par ses mélodies, par sa voix, par sa mélancolie, ses peurs et sa douleur. Sa composition tourne autour d’un drame, celui de la perte, le décès de son frère. Comme un remède, une thérapie. La musique vient pour combler le vide. Mais s’invite aussi l’amour, l’attente, la vie…

C’est avec l’aérien « Let Me Believe » que s’ouvre l’EP, déclaration d’amour poétique et mélodique qui annonce le magnifique « Wild As Horse » qui a eu l’occasion d’être mis en images par Nathalie Canguihem (Joke, Dosseh, Booba, Sefyu, Charlotte Gainsbourg…).

C’est sans fard qu’elle se montre sur « Dry Your Tears », véritable écho à la tragédie, la perte de son frère. Yorina usant toujours de cette impressionnante voix qui arrive à mettre en relief une musicalité minimaliste.

Cette énergie vocale se retrouve tout au long de l’EP, comme sur « Pick Up The Phone », plus énergique dans la forme où Yorina se fait sensuelle et plus claire vocalement. Un accent plus pop avant de refermer ce premier chapitre des aventures de Yorina avec « Wainting ». L’attente s’installe chez la jeune artiste portée par le piano et cette voix, toujours elle, qui nous transperce une fois de plus l’Âme.

Découvrez Dry Your Tears, le premier EP de Yorina :

En conclusion…

Yorina est une artiste, complète. Elle est sans aucun doute l’une des plus belles découvertes de l’année 2018 et nous avons réellement hâte de pouvoir découvrir son premier effort. Dry Your Tears est une parfaite exposition de son univers et un écrin pour le plus beau des joyaux : sa voix.

Difficile de ne retenir qu’un titre ou deux… L’ensemble est d’une grande qualité. Gardons, quand même, dans nos coups de cœur « Wild As A Horse », « Dry Your Tears » et « Waiting » tout en remerciant Dan Levy d’avoir mis dans la lumière cette artiste au talent brut, sans artifices inutiles, une puissance émotionnelle rare.

Afficher plus
Fermer
Fermer