Eurovision 2019 : Joci Pápai chante « Az én apám » pour la Hongrie

Rendez-vous le samedi 18 mai au soir pour vivre la finale de la 64ème édition du Concours Eurovision de la Chanson. Aujourd’hui, aficia vous propose de découvrir Joci Pápai qui représente la Hongrie.

Chaque jour, aficia vous fait découvrir l’un des candidats en lice pour la 64ème éditiondu Concours Eurovision de la Chanson qui aura lieu, cette année, à Tel-Aviv, en Israël, suite à la victoire de Netta en 2018 avec le titre « Toy ».

41 participants pour ‘Oser Rêver’ et qui vont s’affronter lors des demi-finales les 14 et 16 mai, et une partie d’entre eux surtout lors de la Grande Finale qui se déroule en direct de l’Expo Tel Aviv le samedi 18 mai. Cette année, après Amir avec « J’ai Cherché », Alma avec son « Requiem » et Madame Monsieur avec « Mercy », la France se fera représenter par Bilal Hassani et le titre « Roi ».

La Hongrie

Après une première tentative en 1993, suite à la chute du Rideau de fer, la Hongrie participe pour la première fois au Concours Eurovision de la Chanson en 1994. Le pays manque à différentes reprises le rendez-vous de l’Eurovision, comme entre 1999 et 2004, puis en 2006 et 2010, pour des raisons financières.

Le saviez-vous ?
En 2009, la Hongrie avait fait le choix de Mark Zentai avec le titre « Nem Éleg ». Mais le titre fut disqualifié. Le pays mise alors sur Kátya Tompos avec son titre « Magányos Csónak » mais elle finira par se désister… Au final, c’est Zoli Ádok qui représentera le pays avec « Dance with Me »… qui échouera durant les demi-finales.

2019 marquera la 17ème participation de la Hongrie à l’Eurovision, Concours que le pays n’a jamais gagné, se classant au mieux à la quatrième place en 1994. L’année dernière, avec le titre « Viszlát nyár », le groupe AWS a classé la Hongrie 21ème de la Grande Finale.

Eurovision 2019 - Hongrie

Joci Pápai

Fan de l’Eurovision ? Alors vous devez connaître Joci Pápai puisqu’il a déjà eu l’occasion de défendre les couleurs de la Hongrie en 2017 avec le titre « Origo », alliance de beats électroniques et de rythmes traditionnels hongrois et gitans. Il avait alors terminé 8ème lors de la Grande Finale.

Descendant des Roms de Hongrie, Joci Pápai a commencé sa carrière il y a une dizaine d’années, notamment grâce à l’émission ‘Megasztár’. Un chemin musical qui ne doit rien au hasard, son père étant un grand chef d’orchestre tzigane… Depuis 2005, et après avoir sorti son premier album, Joci Pápai a réalisé un joli parcours, opérant même un virage musical qui mélange la pop moderne à la musique tzigane, osant y ajouter des touches urbaines. Original !

Az én apám

C’est avec un titre écrit et composé par Joci Pápai et Ferenc Molnár que la Hongrie se présente. Fait de plus en plus rare lors de ce concours, la chanson est en Hongrois et non pas en Anglais. Un choix que fait le pays depuis déjà trois ans.

« Az én apám » s’affiche comme un hommage aux origines, aux racines et à la transmission. Le titre, en français, veut dire ‘Mon père’, permettant ici à Joci Pápai de rendre un vibrant hommage à son père qui était le chef d’un grand orchestre gitan.

Pour le moment, les bookmakers classent le titre 30ème sur 41… Loin de la 8ème place offerte par Joci Pápai en 2017 avec « Origo ».

Découvrez « Az én apám » de Joci Pápai pour la Hongrie :

Bouton retour en haut de la page
Fermer