Emmanuel Moire en interview : « J’honore ma collaboration avec Jean-Jacques Goldman… »

De retour dans la lumière avec son nouvel album Odyssée, Emmanuel Moire a bien voulu répondre à nos questions et celles de ses fans. Acceptation de soi, parcours, projets, envie de scène… L'artiste se confie en toute sincérité.

Tout comme Ulysse, Emmanuel Moire a voyagé en quête de vérité, de partage et d’amour. Ce périple, il le partage à travers les 13 pistes de son Odyssée. Un nouveau chapitre de son histoire qu’il a eu envie d’écrire. Il y dessine ce qu’il est, ce qui lui donne de l’espoir et ce qui le rend heureux.

À l’occasion de la sortie de ce dernier effort, le chanteur originaire du Mans a évoqué ses débuts, sa collaboration avec Jean-Jacques Goldman et ses projets pour les mois à venir… Confidences !

Emmanuel Moire... l'interview !

Bonjour Emmanuel, que de chemin parcouru depuis ton rôle dans ‘Le Roi Soleil’ ! Quel regard portes-tu sur ces 14 dernières années ?

De la bienveillance, beaucoup de bienveillance. J’ai vécu de très belles choses et d’autres un peu moins. J’ai vraiment appris quelque chose à chaque fois. Je ne suis pas dans le regret. Je crois que si j’avais quelque chose à changer, je ne changerais rien du tout. Je suis assez fier d’avoir participé à des projets très différents, dans des horizons différents que ce soit en spectacles musicaux comme ‘Le Roi Soleil’ ou ‘Cabaret’. J’ai aussi un regard très bienveillant sur les quatre albums précédents qui sont une suite logique à chaque fois. Je trouve que l’on voit aussi mon évolution de mon travail à travers eux. Je suis assez fier et content. Je me sens plutôt sur la bonne voie ! (Rires)

Tu as décidé de te lancer dans l’aventure ‘Destination Eurovision’ avec ton titre « La promesse ». Peux-tu nous parler un peu de cette aventure qui a dû être forte en émotions ?

Je suis très content de l’avoir fait ! C’était particulier pour moi car c’est le comité de ‘Destination Eurovision’ qui m’a approché directement parce qu’il voulait que « La promesse » en fasse partie. Je n’ai pas fait la chanson pour le concours et les membres du comité pensaient que ça serait super qu’elle fasse partie des 18 chansons. Au début, j’étais un petit peu sceptique et puis je me suis laissé séduire par l’idée. Avec le recul, je suis content d’avoir participé à l’émission parce que ce n’est pas si simple d’être dans un concours, de devoir faire face aux commentaires des gens. Ça m’a demandé de travailler la chanson d’une autre manière. Peut-être que je n’aurais pas proposé ce tableau… Peut-être que je n’aurais pas autant travaillé sur le visuel… Ce qui m’a aussi donné envie de faire le clip avant et de le décliner ensuite sur scène pour l’émission.

La suite est réservée aux abonnés.

Bouton retour en haut de la page
Fermer