Pour succéder à « Vivre ou ne pas vivre », c’est le titre « Oh mon amour », issu de l’album Les souliers rouges, qui vient d’être envoyé aux radios. Écoutez-le avec aficia !

La promotion continue pour Cœur de Pirate et Arthur H, réunis autour de Marc Lavoine pour le conte musical Les souliers rouges, dont il est à l’initiative. Lorsqu’il avait présenté son projet au printemps 2016, l’interprète du « J’ai tout oublié » avait évoqué un ballet maudit qui raconterait l’histoire d’un chorégraphe, Victor, qu’il incarne, lequel pactise avec le Diable pour créer l’œuvre de sa vie : « Les souliers rouges ». Victor embauche une danseuse (Cœur de Pirate) et ils rencontrent le succès, jusqu’à ce que cette dernière s’éprenne d’Arthur H… La mort vient alors jouer les trouble-fêtes.

Triste mais divinement poétique

Publié en septembre, l’album Les souliers rouges n’aurait pas vu le jour sans le soutien de Fabrice Aboulker (Patricia Kaas, Florent Pagny…) et François Delabrière (Zazie, Pascal Obispo…), lesquels ont signé plusieurs tubes de Marc Lavoine, et Clément Ducol (Camille, Christophe…). Il a dans un premier temps été promu par le single « Vivre ou ne pas vivre », puis par une ribambelle de clips soulignant l’importance de l’image dans ce projet, autour des chansons « Qu’il est difficile », « Je l’attendais » et « Oh mon amour », choisi comme nouvel extrait.

Envoyé aux radios cette semaine, ce duo partagé par la Québécoise et Marc Lavoine évoque une passion aussi dévorante que dévastatrice. La vidéo qui l’accompagne met en scène les deux danseurs Letizia Galloni et Florent Melac. C’est triste, mais c’est aussi poétique.

Découvrez le nouveau single « Oh mon amour » des « Souliers rouges » :

Cœur de Pirate reste donc sur le devant de la scène en 2017, elle qui avait défendu en live son troisième album Roses (2015) tout au long de l’année dernière. Elle a aussi récemment publié un EP de reprises. Tous les bénéfices générés par les ventes de celui-ci seront versés à l’association Le Phare Enfants et Parents qui apporte son soutien aux enfants malades en multipliant les actions sur le terrain.

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, entrer votre commentaire
S'il vous plaît, entrer votre nom ici