Grammy Awards 2017 : Adele grande gagnante, David Bowie récompensé à titre posthume

Adele - Montage by aficia
Adele - Montage by aficia

La 59ème cérémonie des Grammy Awards a vu triompher Adele, repartie avec cinq trophées. Le palmarès est sur aficia !

C’est la nuit dernière qu’a eu lieu la 59ème cérémonie des Grammy Awards, à Los Angles. Pourtant favorite avec neuf nominations, Beyoncé n’a pas brillé comme on s’y attendait. En effet, la diva s’est inclinée face à une autre grande interprète, britannique elle, Adele, dont le tube planétaire « Hello » a été élu Chanson de l’année. Le morceau a aussi été distingué Enregistrement de l’année et s’est imposé dans la catégorie Meilleure prestation pop solo.

L’interprète de « Water Under the Bridge » est repartie avec cinq trophées, en comptant ceux de l’Album pop de l’année pour 25 (2015), avoisinant les 20 millions de ventes mondiales à ce jour, et du prestigieux Album de l’année. Pendant son discours, elle s’est directement adressée à l’une de ses concurrentes : « Je ne peux pas accepter cette récompense. Beyoncé est l’artiste de ma vie, et ton album ‘Lemonade’ est monumental. Tu es notre lumière. Ce que tu fais ressentir à mes amis, et à mes amis noirs, tu leur donnes la force de revendiquer leurs droits. Je t’aime et je t’aimerai toujours ». Adele est ainsi devenue la première artiste à gagner les prix des Meilleur album, Enregistrement et Chanson de l’année à deux reprises.

Rihanna complètement ignorée

Mais Beyoncé n’a pas démérité puisqu’elle est repartie avec deux statuettes entre les mains. La future maman a reçu les prix de l’Album de musique urbaine pour Lemonade et du Clip de l’année pour « Formation ». Montant aussi sur scène pour défendre les titres « Sandcastles » et « Love Drought », elle a présenté une véritable ode à la fraternité.

L’autre grand gagnant de la soirée est David Bowie, récompensé à titre posthume avec l’album Blackstar publié deux jours avant sa mort, en janvier 2016. Quatre trophées lui ont été décernés, dont celui de l’Album de musique alternative et de la Chanson rock pour son titre éponyme. En lice dans huit catégories, Rihanna est repartie bredouille, alors que Drake, comptant exactement le même nombre de chances de gagner, s’est imposé par deux fois avec « Hotline Bling » (Chanson rap de l’année et Meilleure collaboration rap/chant). Chance The Rapper a lui aussi fait briller le rap (Album rap et Révélation de l’année), tandis que le duo The Chainsmokers a gagné le prix de l’Enregistrement dance de l’année avec le tube « Don’t Let Me Down ».

Rien pour nos Frenchies

Pêle-mêle, Cage The Elephant est repartie avec la statuette de l’Album rock pour Tell Me I’m Pretty, Justin Timberlake avec celle de la Meilleure chanson de B.O. pour « Can’t Stop the Feeling! » et le tandem Twenty One Pilots avec celle de la Meilleure prestation pop pour un duo avec « Stressed Out ».

En revanche, rien pour nos Frenchies. Le groupe de metal Gojira était lui aussi favori avec son disque Magma, et le producteur Jean-Michel Jarre, dans la course pour le Meilleur album dance/electro, s’est fait distancer par le DJ Flume avec Skin.