Boulevard des Airs - DR

« Comment ça tue » : Boulevard des Airs énumère les souvenirs d’une belle romance

Avant de lever le voile sur le contenu intégral de nombreux mois passés en studio, Boulevard des Airs chante un amour perdu dans « Comment ça tue » , un quatrième extrait entêtant en écoute sur aficia !

Leur retour est très certainement l’un des rendez-vous les plus attendus de cette rentrée musicale. En effet, Boulevard des Airs donnera suite à l’incontournable Bruxelles le 31 août prochain avec un quatrième disque qui s’annonce déjà incontournable. Riche de 11 pistes originales, Je me dis que toi aussi s’inscrit aisément dans la lignée des hymnes pop composés par le groupe qui s’octroie tout de même quelques dérives vers un univers électro résolument moderne.

Ambitieux et surprenant, voici deux adjectifs pouvant qualifier ce projet dont les contours se dessinent progressivement au fil des semaines. Alors que nous apprenions que les chansons étaient mixées par Lionel Capouillez, notamment connu pour avoir travaillé avec Stromae, une autre figure emblématique s’invite sur ce disque. Et ce n’est autre que Vianney qui partage un duo avec Boulevard des Airs, co-signant au passage le texte d’« Allez reste ».

Un amour déçu

Mais avant de pouvoir savourer ce nouveau cru dans son intégralité, Boulevard des Airs fait durer le plaisir en présentant un quatrième extrait pour le moins entêtant. Après les prometteurs « Je me dis que toi aussi », « Tout le Temps » et « Si la vie avance », c’est au tour de « Comment ça tue » de faire son apparition sur toutes les plateformes de téléchargement et de streaming.

Sur un mid-tempo misant sur un refrain entraînant et diablement efficace, les artistes nous parlent une nouvelle fois d’amour, non pas sans une once de mélancolie. Tout au long de la chanson, Boulevard des Airs se remémore les petits souvenirs qui façonnent le quotidien d’un couple heureux : « Prendre toujours les mêmes rues / Celles qui mènent au même endroit / Aux mêmes places déjà vues / Comment ça tue / Et se dire qu’on a de la chance / D’être à cette heure-ci toi et moi / Sur ce nuage qui danse ». Mais le refrain est sans équivoque, ces doux moments partagés avec l’être-aimé appartiennent au passé. Les souvenirs eux, ne s’effaceront pas : « Comment ça tue / Comment ça tu ne m’aimes plus ? ».

Écoutez « Comment ça tue », nouvel extrait de Je me dis que toi aussi :