The Avener - Heaven - Social

The Avener : faut-il écouter son nouvel album ‘Heaven’ ?

The Avener fait aujourd’hui son retour avec l’album Heaven. Mais faut-il écouter le nouveau cru du niçois ? Réponse avec aficia.

Après un premier album couronné de succès, The Wanderings of the Avener ayant eu les honneurs d’un Triple Disque de Platine, nous étions forcément dans une attente pleine de curiosité concernant les nouvelles productions de The Avener.

Cinq ans de patience donc pour trouver cette touche inimitable, celle de Tristan Casara, alias The Avener, qui du haut de ses 33 ans compte bien faire briller à nouveau la ‘French Touch’. Car, en effet, le niçois fait un retour plutôt bon.

The Avener plus simple

Avec Heaven, The Avener propose 16 pistes. C’est donc un opus riche et d’autant plus quand on porte un regard sur les nombreuses collaborations présentes sur le format. On y retrouve des artistes comme Bipolar Sunshine, M.I.L.K., AYO, Arrow Benjamin ou encore Josef Salvat. Des collaborations qu’il a eu l’occasion de nous exposer lors d’une récente rencontre, comme son travail remarquable sur le titre “Master Of War”, un rework d’un titre de Bob Dylan.

Et après une première écoute le constat est là : The Avener semble aller à l’essentiel. Droit dans le coeur, pour nous toucher et surtout dépouiller ses productions du superflu. Si The Avener avait confié vouloir faire des featuring avec des artistes comme Lana Del Rey et Adèle, c’est encore plus plaisant de le voir cohabiter avec des noms plus ‘accessibles’.

Entre émotion et énergie

The Avener a eu l’occasion de nous expliquer avoir fait un album qui s’écoute n’importe quand, n’importe. Un opus que l’on pourrait écouter dans n’importe quel ‘mood’. Et il n’avait pas tord, bien au contraire. Heaven oscille sur les transitions, passant de la douceur à l’énergie, de la puissance à la contemplation.

C’est sans doute là l’une des forces majeures de l’album, celle de pouvoir s’écouter au petit matin, le soir à l’apéro, juste avant de partir se défouler sur les pistes de danses… En arrière fond sonore ou à toute puissance avec les écouteurs vissés sur les oreilles, Heaven offre une lecture palpitante du travail de The Avener, ne laissant jamais la place à l’ennui.

Des pépites il y en a aussi : “Run Away With Me” sur lequel il invite son pote Manu Lanvin. Puissant vocalement comme musicalement. “Under The Waterfall” en compagnie de M.I.L.K. qui s’écoute encore et encore sans jamais se lasser… Il y a au final une évidence : Heaven est un opus qui risque de nous accompagner longtemps et qui risque de faire des étincelles en live, comme lors du passage de The Avener à l’AccorHotels Arena de Paris le 14 novembre prochain. Une date qu’il attend avec impatience et avec une certaine forme d’appréhension comme il a eu l’occasion de nous le confier.

Découvrez Heaven,
le nouvel album de The Avener

The Avener - Heaven
The Avener - Heaven
Verdict

Cinq ans c’est maintenant une éternité dans le monde de l’industrie musicale. Mais cinq ans pour produire Heaven c’est une juste attente. The Avener ne se contente pas de livrer la suite de son premier opus, sans offrir une vision différente de sa musique.

Si on retrouve bien la touche The Avener, Heaven séduit d’autant plus par la qualité de ses collaborations et un certain sens du dépouillement pour se concentrer sur l’essentiel. Des collaborations qui apportent un véritable relief à un cru riche en émotion. On navigue sur l’électro de The Avener et son sens de la mélodie avec plaisir sans accroche. À écouter absolument !

4
Note de la rédac'
Plus d'articles
Les Albums du Vendredi 27 Mars 2020 - Cover
Les albums du vendredi 27 mars 2020 avec Dua Lipa, Grand Palladium, Hier Soir…