Ariana Grande confirme son évolution avec l’album ‘Sweetener’

Il est enfin là : le nouvel album d’Ariana Grande. Alors, faut-il écouter Sweetener ? Réponse avec aficia.

C’est sans doute l’album le plus attendu de cette rentrée musicale. Après Travis Scott, Nicki Minaj, c’est aujourd’hui que commence cette rentrée avec la nouvelle génération de Kids United, Kovacs, Cullum Omori, Agustin Galiana… mais surtout Ariana Grande.

C’est ce jour que la chanteuse délivre son quatrième album, Sweetener. Premier opus à venir après le tragique attentat de Manchester survenu le 23 mai 2017 durant l’un de ses concerts. Suite à cet attentat, Ariana Grande n’avait pas perdue pied. Au contraire. Elle avait fait preuve de détermination, donnant lieu à réunir les plus grandes stars du moment lors du concert caritatif ‘One Love Manchester’ avant de reprendre sa propre tournée, le ‘Dangerous Woman’.

Devenir femme…

Sweetener est donc la suite logique. On y découvre une femme forte et mature. Et bien une femme. Merci de mettre aux oubliettes l’image de la petite fille fragile, Ariana Grande semble avoir pris de la bouteille, de la maturité et même si l’opus brille par son absence de tube, il n’en reste pas moins un très bon cru.

L’exemple se fait déjà avec « Blazed » sur lequel on retrouve Pharrel Williams. Il donne ainsi le ton, la nouvelle direction artistique de la jeune artiste. Si on retrouve Ariana Grande sur « Bed » de Nicki Minaj, ici c’est avec « The Light is Coming » que les filles font sensations. Un titre aux accent R&B qui fait face au rayonnant « Borderline » partagé avec Missy Elliot.

Ariana Grande pleine d’espoir…

Alors pas de tubes ? Non, pas vraiment de quoi faire danser les foules. C’est groovy, c’est un peu pop, un peu R&B… Mais en fait Sweetener est surtout porteur d’espoir. Ariana Grande livre sa version du monde, un monde qu’elle souhaite meilleur, qu’elle imagine toujours plus beau. Sweetener c’est donc un rayon de soleil incandescent qui vient nous réchauffer le cœur.

On garde en mémoire, de cet opus riche de 15 pistes, des titres comme « No Tears Left To Cry », « R.E.M », « Better Off » ou encore « God is a Woman ». Sans doute moins accessible que ses précédents crus, Ariana Grande prouve qu’elle a grandie. Et c’est vraiment pas pour nous déplaire…

Découvrez Sweetener, le nouvel album d’Ariana Grande :

Ariana Grande - Sweetener

Sweetener est pas forcément le meilleur album d’Ariana Grande mais sans doute le plus lumineux et celui qui montre le mieux qu’elle est enfin devenue une femme forte et accomplie. Sans avoir de gros ‘tubes’ dans sa set-list, il n’en demeure pas moins garni de véritables pépites auditives.

Avec Sweetener, Ariana Grande dessine les contours d’un monde qui oscille en permanence entre ombre et lumière. Gardant toutefois la croyance inébranlable qu’un monde meilleur est possible, propageant sa lumière et sa force à travers un opus qui trouvera facilement son public.

3
Afficher plus

À voir aussi...

Fermer
Fermer
Fermer