Barbara Pravi établit la bande originale de sa vie avec un premier EP éponyme remarquable

Alors qu’elle publiera prochainement son premier opus studio, Barbara Pravi se présente préalablement à travers un EP riche de 7 pistes percutantes aux textes ciselés. Un EP à découvrir avec aficia. 

C’est en figurant à l’affiche de la comédie musicale « Un été 44 » dans laquelle elle interprétait le rôle d’une jeune résistante lors Seconde Guerre Mondiale que Barbara Pravi a fait ses premiers pas sur scène. Même si le nombre de représentations a malheureusement été écourté, le spectacle a tout de même permis à la jeune artiste de se révéler auprès du grand public. Après cette expérience enrichissante, Barbara Pravi revenait l’été dernier avec sa première chanson originale baptisée « Pas grandir », s’imposant ainsi comme l’une des plus belles révélations du moment.

Pour l’heure, elle nous livre un premier EP prometteur et authentique, avant-goût de son projet Déda, Sarah et les autres, prochainement dans les bacs. Un EP riche de 7 pistes, disponible sur toutes les plateformes d’écoute et de téléchargement le 15 juin et qui nous permet de faire plus ample connaissance avec l’univers poétique tantôt sombre tantôt lumineux de cette artiste aux multiples facettes.

Des hymnes engagés

L’EP s’ouvre sur le percutant « Pas grandir », titre phare du projet qui mise sur une production electro-pop dansante et résolument moderne. Mais paradoxalement à cette mélodie lumineuse concoctée par son acolyte Jules Jaconelli, Barbara Pravi signe un texte engagé afin d’évoquer ses désillusions dans une société marquée par de nombreuses inégalités entre les hommes et les femmes. Regrettant également l’insouciance de l’enfance, Barbara Pravi préfère rêver du jour où elle foulera la scène. Des rêves que l’on retrouve également dans « Je sers », chanson qui revient sur cinq années passées en tant que serveuse dans de nombreux bars parisiens. Un bout de vie forcément marquant pour l’artiste qui s’est plus d’une fois heurtée à des hommes parfois trop insistants. Avec cette deuxième piste, Barbara Pravi nous invite dans son écrin et parvient à établir une bande-originale audacieuse et captivante de sa vie.

Autre message percutant, il est impossible de passer à côté d’« On s’éveillera », doux cri de détresse pour un monde en paix. C’est très certainement le titre le plus fort de l’EP puisque l’artiste s’attaque à nos sociétés meurtries par les actions des hommes. Sur une mélodie pop aérienne et solaire, l’artiste, bien que réaliste, se veut optimiste et réconfortante. Persuadée que les choses pourraient changer dans un monde uni. Barbara Pravi séduit par des compositions terriblement efficaces, sublimées de surcroît par des textes ciselés et poétiques.

Une voix émouvante

Avec « Louis », Barbara Pravi confirme ses talents d’interprète grâce à un timbre de voix puissant, délicieusement mis en avant sur cette ballade jouée au piano. L’artiste se révèle particulièrement touchante en se remémorant un amour déçu. Ensuite, place aux ondes positives avec l’aérien « Saint-Raphaël », carte postale qui sent bon l’été et les douceurs du sud. Particulièrement enivrante, cette piste pop et organique nous embarque pour un voyage plaisant dans ce petit paradis azuréen, la chanteuse retraçant ses doux souvenirs. Coup de cœur assuré !

La chanteuse joue une nouvelle fois la carte de l’émotion dans le quatrième titre « Déda », sublime hommage à son grand-père serbe qui dans sa jeunesse a fui son pays sous le joug du Maréchal Tito, en quête de liberté. Accompagnée par des arrangements de cordes intenses, la voix de Barbara Pravi retentit pour déclarer tout l’amour qu’elle porte à son grand-père. L’EP s’achève en douceur avec « You are the reason (L’automne avant l’heure) », sublime duo partagé avec le chanteur britannique Calum Scott qui lui a proposé d’adapter sa ballade romantique « You are the reason ». Une réinterprétation bilingue absolument délicieuse d’une histoire d’amour en péril mais qui laisse l’espoir d’un renouveau.

Découvrez le premier EP de Barbara Pravi :

En conclusion…

Bien qu’elle soit l’une des plus belles voix du moment, Barbara Pravi n’interprète pas uniquement des chansons, elle conte avec beaucoup de tendresse, de vitalité et de conviction les différents morceaux de son histoire. Nous ne pouvons que saluer l’audace de l’artiste qui parvient brillamment à éclaircir et mettre en musique des thématiques pourtant assez douloureuses dans nos sociétés contemporaines. Barbara Pravi est une voix mais aussi une personnalité qui s’engage et joue avec les mots pour nous embarquer dans un voyage musical d’une grande fraîcheur. La chanteuse a des choses à dire, attire inévitablement l’attention grâce à 7 pépites singulières et il nous tarde déjà d’en découvrir davantage avec Déda, Sarah et les autres.

Afficher plus
Fermer
Fermer