« Destination Eurovision » : Amir, Christophe Willem, Garou et Isabelle Boulay ont mis le feu sur le plateau

Christophe Willem - Destination Eurovision - France 2 - Capture YouTube
Christophe Willem - Destination Eurovision - France 2 - Capture YouTube

Christophe Willem, Isabelle Boulay, Amir et Garou ont repris quelques-uns des titres incontournables de l’Eurovision lors de l’émission « Destination Eurovision ». Revivez ce moment sur aficia !

Cette année, la délégation française de l’Eurovision donne la parole aux téléspectateurs. Ce sont eux qui choisiront l’artiste et le titre qui représenteront le pavillon tricolore à Lisbonne le 12 mai, à la 63ème édition du Concours.

Pour cela, France 2 diffuse ce mois-ci l’émission « Destination Eurovision » animée par Garou, durant laquelle plusieurs talents pré-sélectionnés auditionnent sur le plateau avec des morceaux inédits, sous l’œil avisé d’un juré composé de trois artistes populaires : Christophe Willem, Isabelle Boulay et Amir, lequel s’était hissé au sixième rang du classement de l’Eurovision en 2016 avec son tube « J’ai cherché ».

De Céline Dion à Conchita Wurst

Le premier numéro diffusé le samedi 13 janvier a permis à Lisandro Cuxi, Emmy Liyana, Malo’ et Louka de se qualifier pour la finale, et a vu par ailleurs les trois jurés ainsi que l’animateur entonner un medley. Ensemble, ils ont interprété quatre titres incontournables du célèbre Concours de chant. À commencer par « Waterloo » qui avait donné la victoire au groupe ABBA en 1974, « Ne partez pas sans moi », avec lequel Céline Dion l’avait remporté en 1988, « Rise Like a Phoenix » de Conchita Wurst, gagnant de 2014, et « J’ai cherché ». Savourez !

Regardez le medley du jury et de Garou (13 janvier 2018) :

https://www.youtube.com/watch?v=MjVheV0cwkU

Les trois jurés sont actuellement sous les feux des projecteurs avec leur nouvel album respectif. Isabelle Boulay revenait au printemps dernier avec En vérité, dont elle a tiré les singles « Un souvenir » et « Tout sera pardonné », et désormais défendu par « Le garçon triste ». De son côté, Christophe Willem a lâché son cinquième opus Rio au mois de septembre, peu avant qu’Amir ne revienne dans les bacs avec Addictions.