Eurovision 2019 : Kobi Marimi chante “Home” pour Israël

Rendez-vous le samedi 18 mai au soir pour vivre la finale de la 64ème édition du Concours Eurovision de la Chanson. Aujourd’hui, aficia vous propose de découvrir Kobi Marimi qui représente Israël.

Chaque jour, aficia vous fait découvrir l’un des candidats en lice pour la 64ème édition du Concours Eurovision de la Chanson qui aura lieu, cette année, à Tel-Aviv, en Israël, suite à la victoire de Netta en 2018 avec le titre « Toy ».

41 participants pour ‘Oser Rêver’ et qui vont s’affronter lors des demi-finales les 14 et 16 mai, et une partie d’entre eux surtout lors de la Grande Finale qui se déroule en direct de l’Expo Tel Aviv le samedi 18 mai. Cette année, après Amir avec « J’ai Cherché », Alma avec son « Requiem » et Madame Monsieur avec « Mercy », la France se fera représenter par Bilal Hassani et le titre « Roi ».

Israël

Présent depuis 1973 au Concours Eurovision de la Chanson, Israël aura manqué cinq éditions du concours. En 1980, 1984 et 1987. En 1994, le pays était absent à cause de ses résultats de l’année précédente et en 1996 Israël fut éliminé durant l’épreuve de présélection.

Le pays a déjà gagné à quatre reprise le concours de l’Eurovision. En 1978, 1979, 1998 et 2018. On retiendra la tension qui était présente lors de l’édition de 1973 qui marquait les débuts du pays dans le concours. En effet, suite à l’attentat de Munich, des mesures de sécurité drastiques furent mise en place afin de garantir la sécurité globale du concours.

En 2000, le groupe Ping Pong a fait polémique en Israël… Au refrain, les deux membres masculins du groupe s’embrassèrent sur la bouche et au dernier couplet ils brandissent des drapeaux syriens, marquant ainsi la volonté d’une paix entre les deux pays…

Le saviez-vous ?
Israël est le seul pays vainqueur à ne pas se présenter l’année suivante… En effet, en 1979 Israël remporte à nouveau le concours. Toutefois, il n’organise pas la rencontre musicale l’année suivante et sera même absent.
La question d’organisation sera essentiellement pour des raison financière, le diffuseur ne pouvant assumer deux année de suite l’organisation du Concours Eurovision de la Chanson. C’est finalement la télévision néerlandaise qui organise le concours et fixe la date au 19 avril. C’est cette date qui pousse Israël à abandonner le concours, ce jour-là étant celui de Yom Hazikaron, jour du souvenir pour les victimes de guerre israéliennes et pour les victimes des opérations de haine. Cette année, le Yom Hazikaron avait lieu le 8 mai, raison pour laquelle il n’y avait pas de répétitions à Tel-Aviv.

Cette année, c’est Israël qui organise l’Eurovision suite à la victoire flamboyante de Netta Barzilai avec le titre “Toy”. Elle avait terminée première de sa demi-finale avant de remporter le micro de cristal avec 529 points, un record pour le pays.

Eurovision 2019 - Israël

Kobi Marimi

Kobi Marimi a commencé professionnellement par une carrière d’acteur, bien qu’il chante depuis ses 13 ans.

C’est en participant à ‘HaKokhav HaBa’ (Rising Star) en février dernier qu’il gagne son ticket pour représenter Israël au Concours Eurovision de la Chanson. Une victoire qui ne fut pas si simple… En effet, il avait été éliminé du concours avant, finalement, d’être repêché par la production face à la vague d’indignation des téléspectateurs après son élimination.

Il arrivera finalement à vaincre les trois autres prétendants (Katria Pouch, Rotem Shefi et Maya Buskila) à l’issue du vote final qui laisse la voix au public et à un jury professionnel, comme pour ‘Destination Eurovision’.

Home

C’est avec le titre “Home” que Kobi Marimi porte les couleurs d’Israël au Concours Eurovision de la Chanson cette année. Un titre écrit et composé par Inbar Wizman et Ohad Shragai.

Et avec ce titre c’est le grand écart que nous propose Israël après la pétillante Netta l’année dernière. En effet, il s’agit d’une ballade puissante, essentiellement portée par le piano et la voix de Kobi Marimi qui s’offre au public. Si Kan, organisateur de l’Eurovision cette année, mise déjà sur une victoire de Kobi cette année afin d’organiser à nouveau le concours l’année prochaine, il semble difficile de faire aussi bien que Netta avec ce titre.

Avantage : Israël se retrouve directement en finale étant le pays hôte et vainqueur de l’année dernière. Reste à savoir combien de point récoltera le pays le samedi 18 mai durant la Grande Finale.

Découvrez “Home” de Kobi Marimi pour Israël :

Bouton retour en haut de la page
Fermer