Her nous a donné de l’espoir aux Nuits de Fourvière…

Pour cette nouvelle soirée aux Nuits de Fourvière, nous avons assisté au concert d’un groupe cher à la rédaction. Her est venu sur la scène de l’Odéon pour nous offrir ses classiques et des inédits. Revivez le concert avec aficia !

Il y a des artistes dont l’histoire peut nous toucher et trouver un écho en chacun de nous… C’est le cas du groupe Her qui a offert un concert rempli d’émotions au public des Nuits de FourvièreVictor Solf et ses musiciens ont comblé l’absence de Simon Carpentier avec force et énergie. Durant tout le concert, nous avons senti l’âme de Simon présente tout autour de nous et animer les membres du groupe. « Simon était mon meilleur ami, mon collègue, mon frère d’arme. Ensemble, nous nous sommes fait une promesse. La promesse de continuer coûte que coûte cette magnifique aventure. C’est aujourd’hui son héritage que je porte en moi et c’est ma volonté ainsi que celle de toute l’équipe de Her de continuer à emmener notre musique le plus loin possible » avait déclaré Victor en août dernier. Hier soir, le groupe a tenu toutes ses promesses…

HER - Nuits de Fourvière 2018 - © Marie Guillot Farneti
HER – Nuits de Fourvière 2018 – © Marie Guillot Farneti

Le concert s’est ouvert sur « We Choose » plongeant directement le public dans une ambiance hypnotique et puissante. Puis le groupe a enchaîné avec des titres issus de ses différentes tapes et de son premier album studio à l’image de « Queens », « Neighborhood », « On & On », « Union » ou encore « Icarus » dont le clip vient tout juste d’être dévoilé. Puis est arrivé le moment de chanter le morceau « Swim » que Victor dédié à Simon. L’un des moments forts du concert. L’émotion et le partage avec le public ont été puissants durant « Five Minutes ». Difficile de rester insensible à tant d’émotions ! Alors que le public a senti la fin du concert arriver, les coussins verts du festival ont commencé à voler, signe que le concert était réussi. « Heureusement que l’on nous avait prévenus parce que c’est assez particulier ! » s’est alors exclamé Victor faisant rire les spectateurs.

Parsemées dans la setlist, Her nous a également gratifié de chansons inédites. Alors qu’il jouait « Magic » pour la seconde fois seulement, « Utopia » et « Fight For Love » ont connu leur baptême du feu hier soir. Le dernier titre qui a clôturé la soirée a été introduit de la plus belle des manières par Victor. « Il faut réussir à profiter de la vie. Des petites et des grandes choses » témoignant de son expérience sur l’accompagnement de Simon emporté par le cancer beaucoup trop tôt. Cette ultime chanson remplie d’espoir nous laissait le cœur léger et l’envie d’aller vers l’avant comme le souhaitait Simon…

Show More
Close

OUPS !

Vous utilisez un 'AdBlocker'. Pour soutenir un média libre, indépendant et TOTALEMENT GRATUIT, merci de le désactiver :)