Eurovision 2017 : Robin Bengtsson chante « I Can’t Go On » pour la Suède

Plus que 42 jours avant la grande finale du Concours Eurovision de la Chanson 2017. Aujourd’hui, aficia vous propose de découvrir Robin Bengtsson, le représentant de la Suède.

Chaque jour, aficia vous fait découvrir l’un des candidats en lice pour la 62ème édition du Concours Eurovision de la Chanson qui aura lieu cette année à Kiev, en Ukraine, suite à la victoire de Jamala en 2016 avec le titre « 1944 ».

43 participants pour célébrer la diversité et qui vont s’affronter lors des demi-finales les 9 et 11 mai, et une partie d’entre eux surtout lors de la grande finale qui se déroulera en direct du centre d’exposition international le samedi 13 mai.

La Suède

Entre la Suède et l’Eurovision, c’est une belle histoire qui commence en 1958 et qui en fait l’un des pays ayant le plus de trophées à son palmarès… En effet, avec 57 participations – le pays ayant été absent lors de trois éditions -, la Suède affiche pas moins de six trophées. Seule l’Irlande fait mieux avec sept victoires.

La Suède se démarque comme étant le premier pays à proposer un titre dans une autre langue que sa langue nationale. C’était en 1965 et le règlement ne comportait pas encore de clause à ce sujet. Suite à la contestation, le règlement fut modifié pour l’année suivante et interdire ce fait. Toutefois, il a encore évolué et il est maintenant possible de chanter dans une autre langue que sa langue officielle.

On gardera évidemment la victoire du groupe ABBA en 1974 avec « Waterloo », Loreen en 2012 avec « Euphoria » et Måns Zelmerlöw en 2015 avec l’efficace « Heroes ».

Suède - Eurovision 2017 - Montage by aficiaRobin Bengtsson

Cette année c’est donc Robin Bengtsson qui a remporté le Melodifestivalen, le grand concours national qui désigne chaque année le représentant de l’Eurovision pour la Suède. L’engouement des Suédois pour l’Eurovision et le Melodifestivalen n’est pas des moindres : le Concours Eurovision de la Chanson est l’émission la plus suivie dans le pays.

Quant à Robin Bengtsson, il a commencé la musique alors qu’il n’avait que 13 ans et c’est en 2008, alors qu’il n’a que 17 ans, qu’il fait sensation dans le télé crochet Idol. Depuis, il tente de percer et de devenir un acteur de la scène musicale suédoise.

Jeune papa, il espère bien remporter l’Eurovision cette année avec « I Can’t Go On », misant sur l’équipe à l’origine du single, sa mise en scène et son charme qui ne devrait pas vous laisser de marbre.

Une équipe de choc pour « I Can’t Go On »

Derrière le titre « I Can’t Go On » qui représente la Suède cette année, on retrouve une équipe qui a déjà fait ses preuves… En effet, c’est David Kreuger, Hamed « K-One » Pirouzpanah et Robin Stjernberg qui signent le titre.

Robin Stjernberg a participé à l’Eurovision en 2013 avec « You », se classant alors 14ème lors de la finale. Depuis il signe de nombreux titres pour d’autres artistes, devenant l’un des auteurs-compositeurs les plus en vue du pays. David Kreuger a quant à lui signé le titre « Undo » de Sanna Nielsen qui représentait la Suède en 2014 et qui se classa en troisième position lors de la finale. Il a également travaillé pour des artistes comme Backstreet Boys, Boyzone, Britney Spears… Hamed « K-One » Pirouzpanah est lui aussi connu à l’Eurovision pour se cacher derrière les titres « Undo » de Sanna Nielsen, « Yes We Can » d’Oscar Zia et « Blame it on the Disco » d’Alcazar.

Le titre, résolument pop et dynamique, s’offrant des touches rétro dans les synthés, devrait sans aucun doute plaire au public et au jury… Reste maintenant à savoir si la Suède remportera son septième trophée grâce à Robin Bengtsson et le titre « I Can’t Go On ». Rendez-vous lors de la première demi-finale le 9 mai et la grande finale le samedi 13 mai.

Découvrez « I Can’t Go On » de Robin Bengtsson pour la Suède :



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer