Clip « I’ll Never Love Again » : Lady Gaga, émouvante, confirme que l’étoile brille toujours

A Star is Born - © Warner Bros Entertainment Inc - Neal Preston
A Star is Born - © Warner Bros Entertainment Inc - Neal Preston

C’était le morceau a clipper de l’album A Star is Born et Lady Gaga l’a fait ! Découvrez les images émouvantes de « I’ll Never Love Again » sur aficia…

C’est un retour que l’on attendait avec impatience. Celle que l’on surnomme la ‘Mother Monsters’ a toujours su tirer son épingle du jeu, de part sa voix, son look extravagant et ses show gigantesques. Artiste accomplie, Stefani Joanne Angelina Germanotta de son vrai nom, alias Lady Gaga, a toujours su prouver au public qu’elle n’était pas qu’un simple produit marketing, comme en sortant des sentiers battus en collaborant avec la légende du jazz Tony Bennett en 2014, puis en performant au Super Bowl deux ans plus tard.

Mais Lady Gaga n’a pas fini de nous épater. Elle est depuis quelques jours à l’affiche du film ‘A Star is Born’ aux côtés de Bradley Cooper, rôle qui pourrait lui valoir une nomination aux prochains Oscars. Tous deux connaissent un succès mondial, récoltant pas moins de 135 millions de recettes à l’échelle mondiale. Il faut avouer que la performance des deux artistes est époustouflante, comme la bande-originale (chronique ici) qui accompagne le film pendant plus de deux heures.

Comparée à Whitney…

Les titres « Shallow », « It’s Alright ? », « Look What I Found » et même « I’ll Never Love Again » mettent à chaque instant la voix de Lady Gaga en lumière. C’est d’ailleurs cette dernière chanson qui a été choisie pour être clippé. Dans le style et dans l’interprétation, la chanson rappelle inévitablement l’émotion et l’intensité de Whitney Houston. C’est dire la comparaison ! À nouveau, les images du clip nous remémore les scènes cultes du film et notamment la complicité entre Bradley et Lady Gaga pour une charge d’émotions débordante.

Découvrez le clip « I’ll Never Love Again » de Lady Gaga :

Avec la bande-originale de A Star is Born et le single « Shallow », Lady Gaga est de retour dans les charts du monde entier et notamment en France. Mieux encore, l’interprète de « Paparazzi » décroche un record aux États-Unis. Elle devient en effet la seule artiste féminine de la décennie à avoir classé cinq disques en tête du Billboard 200A Star is Born s’étant écoulé à 231.000 exemplaires en première semaine contre 201.000 pour Joanne (2016). Quelque chose nous dit que nous n’avons pas fini d’entendre parler de Lady Gaga…