Vitaa & Slimane - © Valentin Malfroy - aficia
Vitaa & Slimane - © Valentin Malfroy - aficia

Vitaa & Slimane aux Nuits d’Istres : un duo heureux de retrouver la scène…

C’est le départ des festivals pour Vitaa et Slimane qui faisaient escale aux Nuits d’Istres ce vendredi 9 juillet 2021. Mais alors, ce binôme vaut-il vraiment le coup en concert ? C’est la question que nous nous sommes posés. aficia étant sur place et vous raconte cette soirée.

Quel succès pour Vitaa & Slimane avec leur album VersuS, certifié Disque de Diamant (500.000 de copies écoulées). Mais ce projet n’a eu guère le temps de trouver son public sur scène puisque la crise sanitaire est arrivée chambouler tout ça.

C’est donc très “contents”, et même “ravis” que Vitaa & Slimane ont mis les pieds pour leur première fois au Pavillon Grignan dans le cadre du Festival Les Nuits d’Istres (13) ce vendredi 9 juillet 2021. Un public familial s’est déplacé pour l’occasion.

Un plaisir incroyable de pouvoir remonter sur scène

Slimane - © Valentin Malfroy - aficia

Vitaa & Slimane arrivent sur scène avec le sourire au lèvres : “Vous ne savez pas à quel point nous sommes heureux de vous retrouver ce soir, vous voir en vrai et non pas sur écran interposé ou en streaming, c’est un plaisir incroyable de pouvoir remonter sur scène ! Ce succès on vous le doit entièrement”. C’est avec ces belles paroles que le binôme, très complice, est entré sur scène en interprétant la première piste de l’album, à savoir “VersuS”. Il y aura fallu qu’une chanson (“Je te le donne”) pour faire lever le public et que chantent les jeunes filles qui connaissaient les paroles du répertoire sur le bout des doigts. Oui, on vous l’a dit, c’était un public familial !

L’histoire de Vitaa & Slimane, c’est une complicité hors-pair qui s’expose sur scène lorsqu’ils interprètent la chanson “XY” ou “Pas beaux” un hymne à la dé-complexité ! Fusionnels, inséparables… Vitaa & Slimane embarquent facilement le public à travers leurs mélodies et leurs multiples succès (“Ça va, ça vient”, “De l’or”…).

Des surprises au rendez-vous

Vitaa - © Valentin Malfroy - aficia

Forcément, nous attendions beaucoup du duo qu’on a vu en masse défendre ses titres à la télévision. Mais Vitaa & Slimane font du Vitaa & Slimane. C’est propre, harmonieux, sans fausses notes et efficace ! C’est même parfois explosif avec les rajouts des vocalises puissantes de Slimane et les vibes de Vitaa.

Durant 1h30 de show, il y a quelques surprises… Notamment lorsqu’ils choisissent ensemble de nous interpréter un cover dont “Vitaa n’est pas fan”. Mais visiblement, ils ont trouvé un arrangement qui a fait “l’unanimité” en chantant “Pour que tu m’aimes encore” de Céline Dion (écrit par Jean-Jacques Goldman). Un beau moment où le public a pu s’exprimer en chœur, tout comme lorsqu’ils chantent “Avant toi”.

Autre surprise : Slimane laisse le public à Vitaa le temps de quelques minutes. Avant, elle glisse quelques mots : “J’en profite pour remercier ceux qui me suivent depuis près de 15 ans, depuis que j’ai commencé ce métier. Et vous savez, il y a des chansons qui nous suivent. C’est le cas de “Ma sœur” que j’ai écrit avec une amie, Mélanie”. Après avoir interprétée son classique, elle chante également “Un peu de rêve” (sans Claudio Capéo) et “À fleur de toi”. De son côté, Slimane choisit de “casser l’ambiance” en interprétant magistralement ses titres “Adieu”, “Viens on s’aime” ou encore “Nous deux”, avec toujours beaucoup de puissance. 

En conclusion…

Compte tenu du succès inébranlable depuis deux ans, nos attentes vis-à-vis de ce qu’on allait voir de Vitaa & Slimane sur scène étaient très haut. Et c’est difficile d’être déçu puisqu’ils ont fait le boulot en proposant une setlist taillée pour faire lever le public, beaucoup de transpirations (il faisait chaud, c’est vrai), de l’énergie et une complicité qui se confirme… Soit à peu près tout ce qu’on demande lors d’un concert. Mais on s’attendait à encore plus fort. Pourquoi ? Nous ne saurons le dire ! Toutefois, cela donne un bel avant goût de la grande tournée des Zénith, maintes et maintes fois repoussée (COVID) qui se prépare pour la rentrée 2021 et qui les emmènera jusqu’en novembre 2022 sur les routes de France.

0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x