Mort de Johnny Hallyday : les hommages se poursuivent avec Michel Drucker, Gilbert Coullier et Pascal Nègre

Les hommages se multiplient depuis l’annonce de la mort de Johnny Hallyday dans la nuit du 5 au 6 décembre. aficia vous propose d’en découvrir un nouvel éventail.

Depuis l’annonce de la mort de Johnny Hallyday le 6 décembre, les hommages se multiplient sur les réseaux sociaux, dans la presse, dans la rue et à la télévision. Preuve que la musique du rockeur disparu à l’âge de 74 ans, après avoir bataillé contre le cancer, fédère une nation. Dès hier, amis et personnalités de tous horizons ont pris la parole, qu’il s’agisse d‘artistes tels que Michel Polnareff, Michel Sardou ou encore Eddy Mitchell, ou de personnalités politiques éminentes comme le président de la République Emmanuel Macron.

« C’était déjà une légende de son vivant »

D’autres ont eu besoin d’un peu plus de temps pour trouver les mots justes afin de saluer la mémoire de l’idole des jeunes, à l’instar de Francis Cabrel qui s’est longuement entretenu avec nos confrères de la radio RTL. Tout comme Nolwenn Leroy. « Quelque chose d’immense vient de s’envoler. C’était quelqu’un d’extrêmement puissant. Il a porté le rock français » a commenté le premier, tandis que l’interprète de « Trace ton chemin », elle, a rappelé qu’il « était vraiment dans la transmission et dans le partage avec les jeunes chanteurs et la nouvelle génération ». « Au-delà de tous les snobismes musicaux, c’était avant tout une voix d’exception. C’était déjà une légende de son vivant, et ce n’est pas rien » a-t-elle renchéri.

Véronique Sanson, Christophe Willem ou Vianney et même le groupe britannique Muse ont fait part de leur émotion sur les réseaux sociaux, pendant que les députés se sont mis debout à l’Assemblée Nationale après un discours du Premier Ministre.

Écoutez Gaëtan Roussel dans « C à vous » (6 décembre) :

L’industrie du disque et du spectacle vivant a tenu à rendre hommage au chanteur, dont Pascal Nègre, l’ancien PDG de la major Universal Music. « Johnny, c’est le plus grand chanteur français. On l’appelait le boss. Mais c’est un interprète de génie et qui d’ailleurs a une particularité, c’est que plus il a vieilli, plus il chantait magnifiquement bien » a-t-il assuré (RTL). On peut par ailleurs trouvé différents tweets sur les comptes officiels du label Mercury ou de la major Sony Music, et bien entendu de sa maison de disques Warner Music.

« Il a emmené tout le monde dans son sillage »

Son ancien producteur Jean-Claude Camus a témoigné durant le JT de 20 Heures de TF1 le 6 décembre et Gilbert Coullier (Julien Clerc, Francis Cabrel…), lequel a collaboré avec lui durant de nombreuses années, a déclaré : « Il a accompagné ma vie et celle des Français depuis 1960. J’ai eu le privilège de travailler à ses côtés depuis 1975. C’est un monument qui nous quitte pour entrer dans la légende. Toutes nos pensées vont à ses enfants et à la merveilleuse Læticia ».

On peut également citer les propos du pianiste Yvan Cassar qui a longtemps travaillé avec lui, comme avec de nombreuses autres stars françaises. « Il a balayé tous les styles, il a emmené tout le monde dans son sillage, des plus jeunes aux plus vieux. Il a vraiment changé ma vie et je suis sûr que c’est le cas pour beaucoup de monde » a-t-il tenu à rappeler.

Enfin, Michel Drucker, parmi tant d’autres encore dont Arielle Dombasle, Claude Lelouch et Laurent Gerra, en pleurs durant la soirée hommage diffusée sur France 2 mercredi, a parlé d’« un compagnon de route ». « On ne s’est jamais perdu de vue. On n’avait pas besoin de se parler beaucoup. De toute façon, Johnny ne parlait pas beaucoup. Mais croyez-moi, il photographiait tout le monde. C’était quelqu’un qui a beaucoup compté dans ma vie » a-t-il déclaré pour francetvinfo.fr.

En voir plus

Plus de musique