Troye Sivan livre l’album de l’émancipation avec ‘Bloom’

C’est le retour dans les bacs pour Troye Sivan avec Bloom. Alors, faut-il écouter le second opus du chanteur ? Réponse avec aficia.

Petit retour en arrière… Troye Sivan c’est le jeune australien que nous avons eu le loisir de découvrir il y a quelques années avec des titres comme « Fools », « Talk Me Down » et « Wild » (avec Alessia Cara) sans oublier le titre « Youth » ou encore « Heaven ». C’était en 2015 avec le très bel album Blue Neighborhood, un opus qui s’accompagnait déjà d’un univers visuel très fort.

Visuel car une fois de plus Troye Sivan semble faire les choses en grand. Il suffit de regarder pour cela les clips publiés afin d’annoncer son nouveau cru : « My My My! », « The Good Side », « Bloom » et bien évidement « Dance to This » avec Ariana Grande. Seul le titre « Animal » est actuellement orphelin de clip. Mais c’est aussi au niveau des supports offerts pour cette édition que Troye Sivan fait fort. De véritable objets de collections s’offrent aux fans de l’artiste.

Émancipation

5 titres déjà connus du public, soit la moitié d’un album Bloom… Troye Sivan aura fait preuve de générosité quant à la promotion de ce second album. Un cru qui sonne comme celui de l’émancipation, non pas celui de la révélation, mais de l’acceptation sans limite et sans contrainte.

Alors, l’idylle amoureuse avec Jacob Bixenman donnerait-elle des ailes au jeune homme aujourd’hui âgé de 23 ans ? Sans aucun doute. Il le défini d’ailleurs comme un album ‘plus sexe’ et plus ‘dansant’. Et il ne fait pas l’impasse en étant explicitement clair sur l’homosexualité… C’est dès la première piste qu’il nous parle de lui, ouvertement, et d’une expérience sexuelle avec un homme rencontré sur Grindr. Bouillant !

Troye Sivan sensuel et sexuel

Les méandres de Troye Sivan s’exposent sur des textes écrits en majeur partie par l’artiste lui-même. Entre langueur du plaisir post-coïte et exaltation du plaisir et désir sexuel, le chanteur nous embarque dans sa pop délicieuse tout en jouant avec nos sentiments, voir nos désirs.

Troye Sivan arrive à briller et à nous captiver en parlant, très simplement, des sentiments. Homosexuels, certes, mais des sentiments universels, car il y a bien aucune différence dans les genres à part les limites archaïques que nos esprits nous imposent.

Dans cette débauche de sentiments, d’envies, de plaisirs charnels, Troye Sivan semble surtout avoir trouver, enfin, la route du bonheur. Celle qui fait que l’artiste ne vient pas ici s’excuser d’être. Au contraire, il offre un album lumineux ou le bonheur est à saisir à deux mains.

Découvrez Bloom, le nouvel album de Troye Sivan :

Troye Sivan - Bloom

Après Blue Neighborhood, Troye Sivan livre un album encore plus réussi. Et pourtant… cela semblait bien compliqué ! En effet, Bloom est une perfusion de dopamine qui puisse toute sa force dans la sensation de plaisir.

Et des plaisirs il y en a dans Bloom : la voix de Troye Sivan, les textes qui se posent sans fausse pudeur, l’alliance avec Ariana Grande, la quête du plaisir sans limite et sans tabou… Les mélodies, l’habillage, la production ou l’on retrouve Bram Inscore, Oscar Görres , Oscar Holter, Ariel Rechtshaid… Tout fait de Bloom un bel, un grand album !

4.8
Afficher plus
Fermer
Fermer