Whiskey Cavalier - DR

Sérievore S.2 E.10 : ‘Whiskey Cavalier’ avec John Newman, AC/DC, Luis Fonsi…

Chaque semaine aficia se penche sur l’univers musical d’une série… Cette semaine c’est ‘Whiskey Cavalier’ qui est à l’affiche en attendant sa venue prochaine sur TF1.

Pour notre deuxième saison, après ‘Elite’, ‘The Umbrella Academy’, ‘The Magicians’, ‘Burden Of Truth’, ‘Deadly Class’, ‘God Friended Me’, ‘Doom Patrol’, ‘Shadowhunters: The Mortal Instruments’, ‘Les Nouvelles Aventures de Sabrina’, on fait un petit tour dans le monde des espions avec ‘Whiskey Cavalier’.

Diffusée par la chaîne américaine ABC, la série ‘Whiskey Cavalier’ nous invite à suivre, avec humour et désinvolture, les aventures d’une équipe d’espions chargée de traquer les méchants à travers le monde. Une série que vous pourrez prochainement retrouver sur la chaîne TF1

Whiskey Cavalier

Will Chase (Scott Foley), nom de code Whiskey Cavalier, est un agent du FBI régit par ses sentiments, ses émotions, et dévasté par sa récente rupture avec sa jolie fiancée. Francesca « Frankie » Trowbridge (Lauren Cohan), nom de code Fiery Tribune, est une ancienne tueuse à gage froide et implacable travaillant désormais pour le compte de la CIA. Les deux agents se rencontrent et s’opposent lors de la traque en Russie d’un analyste de la NSA ayant en possession de données sensibles et capturé par les services secrets russes. D’abord adversaires les deux agents vont bientôt devoir coopérer puisque leurs supérieurs décident de créer une équipe inter agence.

En plus des deux agents, l’équipe se compose de Susan Sampson (Ana Ortiz), une des meilleures profileuses du FBI, au caractère et à l’analyse bien trempés, de l’analyste de la NSA capturé puis recruté Edgar Standish (Tyler James Williams) aussi névrosé que peu sûr de lui et de l’agent de la CIA Jai Datta (Vir Das) caractériel et asocial en soutien technique et logistique. Une équipe chapeautée par l’agent du FBI Ray Prince (Josh Hopkins), meilleur ami de Will Chase, mais aussi, comme il le découvrira plus tard, celui responsable de la rupture de Will et sa fiancée. Avec de tels personnages on sent déjà que l’on ne va pas s’ennuyer.

Et c’est là le but avoué de la série. ‘Whiskey Cavalier’ est une série qui ne se prend pas au sérieux, ne révolutionne en rien le genre des séries d’espionnage, et n’a d’autre but que celui de divertir. Légère, pleine d’humour, parfois caustique, et de charme, la série se regarde agréablement et l’on s’attache rapidement à cette galerie de personnages hauts en couleurs. Avec bien sûr la future romance qui se dessine en toile de fond entre les deux acteurs principaux. La seule question qui se pose étant bien sûr combien mettront-ils d’épisodes à tomber dans les bras l’un de l’autre.

Le plein d’énergie

Côté bande son, le premier épisode de ‘Whiskey Cavalier’ pourrait à lui seul résumer le parti pris de la série en qualité de choix musicaux. Des valeurs sures, des titres qui restent dans la tête un bon moment, des découvertes et surtout une bonne dose d’énergie qui va vous mettre des fourmis dans tout le corps. À l’image de ses acteurs, tous déjà confirmé par leurs rôles dans d’autres séries, ‘Whiskey Cavalier’ nous gratifie de titres qui, à un moment ou un autre, ont marqué l’univers musical.

Exemples avec « Thunderstruck » des mythiques australiens d’AC/DC, du légendaire « La Grange » des texans à barbe de ZZ Top ou du planétaire « Despacito » de Luis Fonsi et Daddy Yankee. Niveau énergie on est déjà pas mal. Histoire de récupérer un peu, on distille une petite dose d’émotion avec « Total Eclipse of the Heart » de Bonnie Tyler ou « Love Me Again » de John Newman qui apporte le côté sentimental tout en conservant une certaine force énergétique.

La deuxième lame

‘Whiskey Cavalier’ se distingue aussi par un choix d’artistes qui vous distillent de très bonnes ondes et vous réveillent les sens. Le glam rock des anglais de The Struts, ici en association avec Kesha sur « Body Talks » est savoureux à souhait. Le rap couleur electro « Girls Like » de Tinie Tempah associé à Zara Larsson va bien vous secouer tout comme la pop rap de Baby K et son « Da Zero A Cento ».

Déjà du bonheur avant que la reprise du titre « Black Betty » par le groupe electro swing français Caravan Palace et le très bon « Riccione » du groupe pop rock italien Thegiornalisti ne finissent de vous faire monter l’adrénaline. Vous réunissez le tout dans notre playlist et vous obtenez un superbe cocktail sur-vitaminé et bourré d’énergie à déguster sans modération.

Découvrez l’épisode 10 de notre seconde saison de ‘Sérievore’ by aficia :