Eurovision 2019 : Eliot chante « Wake Up » pour la Belgique

Rendez-vous le samedi 18 mai au soir pour vivre la finale de la 64ème édition du Concours Eurovision de la Chanson. Aujourd’hui, aficia vous propose de découvrir Eliot qui représente la Belgique.

Chaque jour, aficia vous fait découvrir l’un des candidats en lice pour la 64ème édition du Concours Eurovision de la Chanson qui aura lieu, cette année, à Tel-Aviv, en Israël, suite à la victoire de Netta en 2018 avec le titre « Toy ».

41 participants pour ‘Oser Rêver’ et qui vont s’affronter lors des demi-finales les 14 et 16 mai, et une partie d’entre eux surtout lors de la Grande Finale qui se déroule en direct de l’Expo Tel Aviv le samedi 18 mai. Cette année, après Amir avec « J’ai Cherché », Alma avec son « Requiem » et Madame Monsieur avec « Mercy », la France se fera représenter par Bilal Hassani et le titre « Roi ».

La Belgique

La Belgique est surement fière d’être présente au Concours Eurovision de la Chanson depuis sa création, en 1956. En effet, c’est l’un des sept pays fondateurs avec l’Allemagne, la France, l’Italie, la Suisse, les Pays-Bas et le Luxembourg.

Ainsi, la Belgique a déjà participé 60 fois au Concours, n’étant absente qu’en 1994, 1997 et 2001. Mais une seule victoire en 1986 avec Sandra Kim qui chantait « J’aime la vie », une toute jeune participante âgée de 13 ans. La Belgique peut aussi se féliciter d’être le pays qui détient le record du plus grand nombre de participations avec un même artiste masculin. En effet, Fud Leclerc concouru en 1956, 1958, 1960 et 1962… Autre fait notable : par deux fois la Belgique fut représentée avec des titres écrits dans une langue imaginaire.

Le saviez-vous ?
La Belgique a le ‘Girl Power’ ! En effet, la plus jeune gagnante de l’histoire de l’Eurovision est Sandra Kim. Elle avait 13 ans quand elle a remporté le Concours Eurovision de la Chanson en 1986.
Ensuite, il faut savoir que c’est Blanche avec le titre « City Lights » qui a offert au pays le plus de points durant une finale : 363 points pour une quatrième place.

On garde en mémoire Loïc Nottet classé quatrième lors de l’édition 2015 du Concours avec « Rhythm Inside » récoltant 217 points. Depuis, le jeune talent a fait son bout de chemin proposant au public son premier album, Selfocracy, porté par le titre « Million Eyes ». Il prépare d’ailleurs son retour et son futur album annoncé avec le titre « On Fire ».

L’année dernière c’est Senek qui était présente pour porter les couleurs de la Belgique avec le titre « A Matter of Time ». Elle n’aura pas eu l’occasion de faire des étincelles… En effet, la Belgique restera au stade de la demi-finale, terminant 9ème de son pool avec 91 points.

Eurovision 2019 - Belgique

Eliot

Eliot Vassamillet est un jeune artiste Belge originaire de Mons qui a été découvert dans la septième saison de ‘The Voice’. Du haut de ses 18 ans, il termine actuellement ses études mais il a un amour pour la musique depuis son plus jeune âge.

En effet, il commence la guitare à 7 ans avant de se passionner pour la pop anglaise et les chansons mélancoliques…

Wake Up

Eliot sera présent pour défendre la Belgique avec le titre « Wake Up » que l’on doit au jeune chanteur mais également à Pierre Dumoulin connu pour être derrière le titre « City Lights » de Blanche qui représentait le pays en 2017.

Concernant cette collaboration, Pierre Dumoulin explique : « Lorsque j’ai vu l’audition à l’aveugle d’Eliot, j’ai senti qu’il avait ce petit quelque chose en plus que je recherche dans un artiste, la sensibilité et la fragilité qui sont nécessaires pour transmettre de l’émotion ». Reste maintenant à savoir si le titre, qui est un appel aux jeunes pour qu’ils soient actifs de l’avenir, qu’ils se rassemblent pour construire un monde meilleur saura convaincre le public. Le titre est efficace, dans le fond, dans la forme et avec une interprétation très juste du jeune Eliot. De quoi lui assurer sa place lors de la Grande Finale du 18 mai prochain.

Découvrez « Wake Up » d’Eliot pour la Belgique :



Bouton retour en haut de la page
Fermer