Eurovision 2017 : l’Italie grande gagnante ? Nos pronostics !

Francesco Gabbani - Italie - Eurovision - © Andres Putting
Francesco Gabbani - Italie - Eurovision - © Andres Putting

C’est aujourd’hui, samedi 13 mai, qu’a lieu la Grande Finale de la 62ème édition du Concours Eurovision de la Chanson. L’heure pour aficia de faire ses pronostics !

Ce soir, en direct de Kiev en Ukraine suite à la victoire de Jamala en 2016 avec le titre « 1944 », 26 pays sont en lice pour tenter de remporter le micro de cristal de cette 62ème édition du Concours Eurovision de la Chanson.

Dernière ligne droite après les demi-finales du 9 et 11, il est l’heure pour la rédaction d’aficia de se mouiller, de vous livrer ses pronostics. Trois pays sortent clairement du lot : l’Italie, longtemps donné grand favori, le Portugal et la Bulgarie.

Une règle à toujours retenir avec l’Eurovision : rien n’est joué d’avance, rien n’est jamais gagné jusqu’au décompte. La preuve en 2006 lorsque la Finlande gagne avec Lordi, le premier groupe de hard rock de l’histoire du Concours, en 2007 quand Verka Serduchka fait un carton avec son titre « Dancing lasha tumbai » chanté en ukrainien, russe, allemand et anglais, se classant deuxième. Et comment oublier la victoire de Conchita Wurst en 2014 avec « Rise Like a Phoenix » ou encore celle de Jamala l’an dernier, alors que la Russie était donnée comme grand vainqueur de l’édition.

Malgré son lot de surprises habituelles, nous allons miser sur une victoire surprenante du… Portugal. Explications !

Le Portugal avec Salvador Sobral

C’est LA surprise de cette édition ! Alors que l’Italie était donnée gagnante, le vent souffle depuis lundi en direction du Portugal avec le surprenant Salvador Sobral. Le public adhère, les bookmakers aussi, le classant désormais sur la première marche du podium.

Et pourtant… « Amar Pelos Dois » n’est pas la chanson qui devrait faire lever les foules. Mélancolique, interprétée en portugais, dans la pure veine de la tradition portugaise : aucun des ingrédients d’un hit made in Eurovision. Mais quand Salvador Sobral monte sur scène la magie opère, comme un personnage à la Tim Burton, fragile et burlesque à la fois.

Si le Portugal remporte le Concours ce soir, ce sera sa première victoire ! Le pays s’était classé, au mieux, à la sixième place. Et si Salvador Sobral ne monte pas sur la première marche du podium, gageons que le pays réalisera cette année son meilleur classement tout de même.

Regardez la performance de Salvador Sobral :

L’Italie avec Francesco Gabbani

C’est avec sa victoire au Festival de Sanremo, en Italie, que Francesco Gabbani a eu le droit de représenter son pays à l’Eurovision. Depuis, son titre « Occidentali’s Karma » est devenu un véritable hit viral et les bookmakers l’ont longtemps mis sur la première marche du podium, certains de sa victoire.

Mais voilà, le vent tourne, le public semble sous le charme du Portugal et les bookmakers classent maintenant l’Italie sur la seconde marche du podium. Mais rien n’est acquis et les prestations de la finale peuvent encore tout changer. Les atouts de l’Italie sont nombreux : un titre festif, pop, coloré, fun et Francesco Gabbani sait tenir la scène avec son énergie débordante et communicative.

Regardez la performance de Francesco Gabbani :

La Bulgarie avec Kristian Kostov

Avouons-le : Kristian Kostov est notre petit chouchou de cette Grande Finale de l’Eurovision. 17 ans et pourtant déjà un talent incroyable ! Il impressionne par sa présence scénique, sa maturité, et sa petite gueule d’ange est un bonus non négligeable.

Aucun doute à avoir, Kristian Kostov risque de récolter plus d’un ’12 points’ dans la soirée… mais la victoire semble toutefois compliquée. En effet, on lui reproche le côté trop froid de la prestation, trop propre et lisse… Cela ne change rien à notre avis, la rédaction est fan de ce jeune talent et mise sur un très beau classement de la Bulgarie.

Regardez la performance de Kristian Kostov :

Et les autres ?

La Suède, comme toujours, devrait faire des étincelles avec Robin Bengtsson et son « I Can’t Go On ». Un titre parfaitement taillé pour le Concours, largement porté par le charme indéniable de son interprète. Mais il est difficile de faire aussi bien que Måns Zelmerlöw en 2015, avec l’imparable « Heroes ».

La Belgique risque, elle aussi, de faire des étincelles avec Blanche et son titre « City Lights », même si à la rédaction nous restons amoureux de « Rhythm Inside » de Loïc Nottet qui représentait son pays en 2015.

Trois autres titres retiennent l’attention : « Origo » de Joci Papai pour la Hongrie. Inutile de miser sur sa victoire, mais le morceau est entêtant et efficace, mélangeant habilement le dubstep et la musique folklorique. La Roumanie, duo incontournable de cette édition avec « Yodel It! ». C’est le titre le plus improbable de cette édition offert par Ilinca et Alex Florea. Terminons enfin par la voix surprenante de Jacques Houdek avec son « My Friend » pour la Croatie.

Et la France ?

On ne pense pas qu’Alma aura beaucoup de chance de faire mieux qu’Amir l’année dernière avec « J’ai cherché », qui avait récolté 257 points, se classant sixième de la Grande Finale.

Toutefois, Alma pourrait s’inscrire dans le Top 10 de ce Concours Eurovision avec son « Requiem » et une prestation sans faute à la mise en scène simple et élégante. De quoi nous faire oublier les échecs récurrents de ces dernières années : 25ème en 2015 avec Lisa Angell, dernier (pour la première fois) en 2014 avec le groupe Twin Twin, 23ème en 2013 avec Amandine Bourgeois, 22ème en 2012 avec Anggun

Petit plus pour Alma ? Elle sera la dernière à chanter ! Et statistiquement les pays passant dans la seconde partie de la finale marquent plus de points… Et c’était le cas en 1977, Marie Myriam était la dernière à chanter, offrant à la France sa dernière victoire avec « L’oiseau et l’enfant ».

Regardez la performance d’Alma :

Le classement des bookmakers :

  1. Portugal
  2. Italie
  3. Bulgarie
  4. Belgique
  5. Suède
  6. Royaume-Uni
  7. Roumanie
  8. Croatie
  9. Arménie
  10. France
  11. Moldavie
  12. Pays-Bas
  13. Danemark
  14. Hongrie
  15. Azerbaïdjan
  16. Australie
  17. Allemagne
  18. Israël
  19. Norvège
  20. Biélorussie
  21. Autriche
  22. Grèce
  23. Pologne
  24. Chypre
  25. Ukraine
  26. Espagne